16 août 2014

9èmes Rencontres de la parole.

   Il s'agit cette année des 9èmes Rencontres de la Parole pour lesquelles, à leur création, Serge avait offert l'image de ce Marché au village bien situé géographiquement par ici et lieu visiblement fertile sur sa toile en rencontres et en paroles, justement. Serge était un habitué — le dimanche matin — du marché de Reillanne où il aimait se ravitailler et tailler le bout de gras avec les uns et les autres. Quand il y arrivait tôt, après être allé prendre le café chez ses amis Henriette et Emile Lauga, il aidait... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2014

L'olivier.

   L'olivier ! Serge en planta deux ou trois cents à Montjustin avec son frère Aldo, en terrasses plein sud, face au Luberon. En bons carriers qu'ils furent tous les deux dans leur jeunesse haute-savoyarde, ils firent les trous à l'explosif ! Serge était allé quérir lui-même des souquets (éclats pris au pied, à la souche — d'où vient le mot souquet d'ailleurs ! — portant un petit rameau vivace) à Aups dans le Var. Il leur fallut les arroser les premières années, les tailler gentiment, les tenir propres... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 août 2014

Un monument aux mots ?

    A force d'en entendre et de m'en trouver souvent émerveillé, j'ai un jour eu envie de recueillir ce qu'on appelle des mots d'enfants, d'en récolter assez pour en faire un recueil sous un titre qui, en pendant, plein d'humour, en donnerait le ton : Les Nouvelles Pensées de Pascal. Quand je lui parlai de mon projet, Serge — toujours partant pour ce genre d'aventure — en dessina aussitôt l'affiche, cocasse, devant servir à inviter les gens à m'envoyer leur trouvailles pour alimenter et enrichir... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2014

Serge Ripert.

De retour du château de Caseneuve au-dessus d'Apt où se tient actuellement et jusqu'au 27 août seulement, une magnifique double exposition Ripert-Chabaud, j'ai tout de suite souhaité écrire quelques lignes sur l'œuvre peint de Serge Ripert pour partager ici ma découverte. L'art consommé d'Auguste Chabaud mérite, bien sûr, lui aussi bien des éloges que nous lui ferons également de grand cœur dans un compte rendu ultérieur et plus approfondi de cette exposition à voir, par contre, dès que possible ! Exposition ouverte tous les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2014

La Grande Bergerie.

   Il y a une disproportion énorme entre la forêt réelle, à droite, d'où sortent les moutons pour entrer par un virage dans leur fantastique bergerie — aux allures monacales, hormis ses dimensions — aussi impressionnante qu'une cave à Roquefort ou qu'un chais du bordelais ! « Cette fois ça en fait des côtelettes ! » : c'est le genre de commentaire très à fleur de terre sur son œuvre que le peintre adorait faire et dont il était, pour cette raison, coutumier ! sans doute aussi un peu, en miroir déformant, en... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2014

Juste un petit mot....

Serge en compagnie de Satoru, dans son atelier. 2007. Photo Naoko. Juste un petit mot pour signaler la parution au Japon de l'ouvrage d'un ami de la Haute-Provence : Satoru Yamamoto. Après Voyage en Haute-Provence, voici qu'il publie cette fois Giono, écrivain né. Satoru, qui l'a traduite en japonais — en plus du Chant du monde et de Que ma joie demeure — s'attache ici essentiellement au premier Giono, celui de la trilogie de Pan.  Je n'en sais pas plus, souhaitant que ces deux ouvrages trouvent un jour prochain un... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2014

Adoration des bergers.

     Quoi qu'il n'y paraisse au premier abord quand on en regarde l'image peinte ici par Serge, ce sujet reste hélas — en filigrane, au-delà du choix d'interpétation d'une page d'Histoire Sainte — d'une brûlante actualité, profondément ancré dans le présent qui est le nôtre : dans les jours d'errance et de rejet (pas de place pour eux à l'hostellerie) qui précèdent la naissance de leur enfant, ces humbles gens (lui est charpentier de métier, comme on le sait) n'ont trouvé l'hospitalité nulle part tout au long de leur... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2014

Un Manège de 1960.

   Déconcertants — non ? — ces deux chevaux chacun un peu lourdaud, au corps mal proportionné et par là monstrueux, presque, en regard de l'élégance racée des trois grands oiseaux — en fait le même, en trois exemplaires identiques. Pour cela, seulement décoratifs ? sûrement pas ! bien sûr que non ! — qui semblent faire, eux, un numéro de cirque pour accompagner le tour de manège ! Ou alors feraient-ils là, eux, un tour de chant triomphant ?  Et qui sait pourquoi ! en quel honneur ? A mon sens, il s'agit là de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2014

Pour les arbres de la citadelle de Forcalquier et une communication ....

Une pétition concernant les arbres de la Citadelle de Forcalquier :  Pétition_SPPEF_04_contre_l_abattage     Et une communication de notre ami André Fulconis qui vient faire paraître un monumental ouvrage — véritable somme sur la vie haute-provençale jusqu'à la dernière guerre que nous vous recommandons vivement. Il s'agit là, par sa richesse et sa densité, d'un ouvrage sans précédent. LE LIVRE DE SAINT MARTIN, et de tous les villages… Notre humble et patiente histoire, celle du conscrit et du réfractaire, du... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2014

Un vitrail dans l'esprit Fiorio.

   L'église N D de l'Assomption de Reillanne comporte aujourd'hui un vitrail réalisé par Bernadette Ollivier en concertation avec Serge sur l'un des sujets qui lui tenait à cœur et à qui, pour cette raison, il a fait tenir un grand rôle dans sa peinture : le berger et son troupeau ; ici comme méditant, sur fond de paysage reillannais puisqu'on y reconnaît le clocher de St-Denis, dominant le village. Dans le bleu du ciel est inscrit la parole de Jean 10-11  : « Le bon berger donne sa vie pour ses... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]