Il s'agit là, cette fois, d'un extrait de courriel reçu sitôt faite l'encore toute récente mise en ligne de l'article concernant Thyde Monnier : sergefiorio.canalblog.com/archives/2015/08/28). Pensant que ce serait bien dommage de ne pas publier une telle belle et vive réaction si spontanément enthousiaste, je n'ai pas résisté à demander son autorisation à Gérard. 

 L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe !

ou

Attention chef-d'œuvre !

 

Illustration Chant du monde   Splendeur parmi les splendeurs  !  Que j'aurais aimé pouvoir en révéler les couleurs à Pierre Magnan ! Je n'aurais donc eu aucun mérite ... mais il m'aurait quand même béni ! Et je l'aurais bien mérité !

Mais c'est donc naturellement toi que je bénis à cette heure. Quelle splendeur ! Je ne sais donc de quelle période il s'agit, mais ici comme là ... comme donc dans La mort du camarade, que tu évoques à (évidemment) très juste titre; comme dans Les joueurs de Mora, c'est la présence humaine qui est là au premier plan.

IMG_0642

Le regard de Clara, le regard d'une Madone. De Florence, ou de Sienne !

Quelle splendeur, on en tremble. Littéralement !

Et toi, insouciant, tu nous sors ça sans crier gare ! Et mon pauvre cœur, et ma tension, tu y penses ?!

Sacré choc. Merveille des merveilles !!!

[ Pour le coup, Thyde Monnier 1 est, tu m'excuseras, un chapeau bien trop Nouveau roman. Par prudence, pour ne pas avoir d'arrêts cardiaques sur la conscience, tu aurais pu titrer : Attention, Chef d'œuvre !  Mais bon, comme tu es sans pitié ... :) ]

IMG_0645IMG_0627

Magnan s'est plusieurs fois félicité de sa mémoire en ma présence ... alors que moi je déplorais la mienne si oublieuse de, presque, tout ! Sa description en fait encore ici la preuve. Les six personnages ... et le front de bélier-maître de Serge. SUBLIME !!!

Tu écris : Son état actuel justifie amplement une restauration. Tu saurais donc où le tableau se trouve !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  Que j'aimerais le voir de mes yeux ! Si la possibilité s'en présente un jour ...

 ...

Et le poème de Thyde Monnier !  J'ai un peu essayé de la lire. Je n'y suis jamais parvenu vraiment. À tort probablement. Mais ce poème, porté donc par la muse de son dédicataire, est je trouve d'une magnifique beauté. Thyde n'était pas très belle d'apparence, a-t-on dit. Mais quelle femme ! Que Pierre ait été l'amant de celle-ci (et qui soupçonne encore aujourd'hui la valeur de cette rencontre, de cette liaison ?) continue, encore et toujours, à en renforcer l'aura à mes yeux. Je trouve qu'à cette heure on lui rend bien médiocre reconnaissance !

 

NDLR : L'article continue (par le même) dans la section Commentaires.

 

Et une pyramide de liens pour les plus curieux :

Thyde Monnier 1
Le billet de...Thyde Monnier.
Provence par Thyde Monnier.
Deux messages de Thyde Monnier.1887-1967.
Une carte de Thyde Monnier 1942.
Je viens de voir hier des peintures à s'évanouir de joie ! par Gérard Allibert.
Thyde Monnier et le beau terrassier italien.
L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe ! ou Attention chef-d'œuvre ! par Gérard Allibert.
L'accouchement de Clara, l'aveugle du Chant du monde.

 

 

 

  *

 Jean Proal en cadeau de Noël

 Mercredi 9 décembre 2015 à 16h00

 Maison des Métiers du Livre
4 avenue de l’Observatoire
04300 Forcalquier
Tél. 06 88 10 70 63
Libre participation aux frais

 

Lecture interprétée par Yves Mugler et Anne-Marie Vidal, suivie d’un échange avec le public.

 

Ce cinquième rendez-vous 2015 de ‘Dans la houle des mots’ vous invite à découvrir ou retrouver l’univers de Jean Proal en parcourant son œuvre, au travers des publications de l’association des Amis de Jean Proal, ses bulletins annuels, revues et livrets, mais aussi des ouvrages autour de l’auteur.

 

DHM-Noel-Web

 

Cette lecture se déroulant dans le cadre du Marché de Noël organisé à la Maison des Métiers du livre de Forcalquier, les ouvrages des textes seront proposés à la vente sur place.

voir la liste des Revues…
voir la liste des Livrets…

 voir le programme des lectures Dans la houle des mots