15 mai 2017

Merci d'avance !

    Un couple d'amis, tous les deux fidèles lecteurs du blog Serge, me suggère d'en modifier la présentation. Je cite G : "A s’étonne que le blog s’ouvre sur la plus ancienne page (28 janvier 2014), donc sur une “archive”. Elle n’a pas tort. Ne serait-il pas plus logique pour le lecteur que le blog s’ouvre sur le dernier billet en date? Est-ce que ce n’est pas possible? Ce à quoi je rétorque que ladite "archive" est la page de bienvenue annonçant la couleur, et que j'aime bien aussi que ce soit Serge, en photo Coen,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2017

Page manuscrite de Serge sur la genèse de La carde de 1960.

La carde, huile sur bois, 95x130, 1960. Qu'est-ce qu'une carde ? * Amis du cabanon de Redortiers, Désolé, je vais devoir renouveler mon absence pour le WE prochain du 20 et 21 Mai. Les conditions d'enneigement trop important m'ont empêché de faire des reconnaissances concernantdes randonnées de plusieurs jours que j'organise, dans le Queyras en particulier. Le délai qui me reste pour ces reconnaissances est devenu incompressible. Et la saison des randos commence. À tout hasard, je vous propose de revenir au cabanon... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2017

Un court poème que Lucienne m'offrit.

    Lucienne Desnoues, grand poète de souche, de race pure et – haute lignée oblige – de vieille tradition française. Grand caractère au sens que donnait à ce mot La Bruyère, sa plume excelle à s’emparer du langage pour, en petite-nièce du maréchal-charron Desnoues du Grand Meaulnes, le plier et le soumettre à l’emprise du poème en lequel, au bout du compte transfiguré de main de maître, il accède en retour et en profondeur à ses dimensions internes, intérieures : magiques, celles de la poésie elle-même ! ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2017

Amis de Lanza del Vasto et blog Serge Fiorio.

   L'active association des Amis de Lanza del Vasto qu'anime le philosophe Daniel Vigne a publié, dès leur sortie, deux articles du blog Serge sur son site. L'un - dans la rubrique Art - concernant l'écrivain Luc Dietrich. Il s'agit de l'article du 17 octobre 2015 : Une évocation de son amitié avec le peintre Serge Fiorio. (À lire aussi : Une intéressante présentation de la figure de Luc Dietrich par Gil Pressnitzer.) L'autre est celui intitulé Petite pierre blanche qui est inséré en fin de page du 28 février 2017... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2017

Un de Taninges.

   Retrouvé orphelin de date et de signature sur une page volante, ce portrait de Giono au dessin peut néanmoins et sans aucune hésitation être catalogué comme étant de l'époque de Taninges. Celle durant laquelle Serge et Giono se sont le plus assidûment fréquentés puisque, comme on le sait, l'écrivain séjournait alors - dans les années trente - chaque année en vacances chez son cousin Émile, chef de file de la tribu Fiorio. Serge le rejoignant de temps à autre chez lui à Manosque, le plus souvent en hiver, saison pendant... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2017

Un autre court poème que Lucienne m'offrit.

Avez-vous vu planer l'oiseau spirituel,petit faucon de feu ou colombe de flammes ? Jean Mogin.    Les courts poèmes que sont La vitre industrielle et Un verre ancien - contenu celui-là dans le récent billet Un court poème que Lucienne m'offrit - traitent tous les deux de la transparence, y méditent dessus sous deux formes différentes. Lucienne me les avaient offerts, tapuscrits tels que je les reproduis, après que je lui aie dédié l'un de mes propres poèmes dans lequel je l'interpellais, à la mort de Jean, l'interrogeant... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]