Les réactions sont déjà nombreuses à l'idée, lancée dans un billet précédent, d'une Maison Fiorio sortant un jour de terre quelque part en Haute-Provence !

Dommage que ces correspondants plus que chaleureux — il faut bien le dire : enthousiastes ! — n'aient pas souhaité en faire un Commentaire, ça nous aurait permis d'en faire profiter les autres.

L'un d'entre eux déclare, par exemple, et il a raison au fond, que ce blog en est déjà une en quelque sorte, primitive, initiale ! 

 

   Autre chose, marrante : un beau jour, un visiteur, comme tant d'autres, s'annonce à la porte de chez Serge. Comme convenu, je le conduis à l'atelier où Serge m'invite à rester, à assister à la visite.

Bonjours, serrements de mains, deux-trois paroles courtoises échangées puis, tout de go, le type lui lance :

 — Alors comme ça, monsieur Fiorio, vous ne vous êtes jamais marié ?

Serge — qui frôlait alors les 95 printemps — se met soudain à se balancer discrètement dans son fauteuil à bascule pour lui répondre du tac-au-tac, très malicieux :

 — Non, pas encorrre !