« Il semble (...) que la culture, en nous donnant connaissance des mythes anciens qui ressemblent à certains thèmes de nos rêveries, nous apporte la permission de rêver. En rêvant à l’arbre immense, à l’arbre du monde, à l’arbre qui se nourrit de la terre, à l’arbre qui parle à tous les vents, à l’arbre qui porte les étoiles... je n’étais donc pas un simple rêveur, un songe-creux, une illusion vivante ! Ma folie est un rêve ancien.

Olivier Serge

En moi rêve une force rêvante, une force qui a rêvé jadis, dans des temps très lointains, et qui revient ce soir s’animer dans une imagination disponible ! »

Gaston Bachelard,

L’Air et les Songes, page 252.

TRADUZIONE a cura di Agostino Forte :

Una citazione da Bachelard

Sembra (…) che la cultura, aprendoci alla conoscenza dei miti antichi che assomigliano a certi temi del nostro fantasticare, ci autorizzi a sognare. Sognando l’albero immenso, l’albero del mondo, non ero dunque un semplice sognatore, sognando l’albero che trae nutrimento dalla terra, l’albero rivolto ai quattro venti, l’albero coronato da stelle … non ero un visionario, un’illusione vivente. La mia mania è un sogno antico.

In me sogna una forza sognante, una forza che ha sognato già, in tempi lontanissimi e che stasera torna ad animarsi in un’immaginazione disponibile.

 Gaston Bachelard, L’Air et les Songes(*)

 

(*): il libro appare in traduzione italiana sotto il titolo Psicanalisi dell'aria. L'ascesa e la caduta, ( a c. Marta Cohen Hemsi) Como, Red, 2007.

Bachelard copertina psicanalisi dell'aria(2)

 

 *

L’aventure des langues en Provence

Exposition Approches-Cultures-Territoires, à partir du 18 mars 2017, Marseille.

Les langues de notre région ont vécu comme ont vécu ses habitants : elles ont échangé, traduit, créé, elles se sont parfois fragmentées ou recroquevillées sur elles-mêmes et parfois enrichies des rencontres et des échanges. La Provence est riche de ses langues et ses langues recèlent elles-mêmes une profonde diversité de registres, dialectes et vocabulaires : nos langues sont le reflet de la complexité de l’histoire et de la société.

L’aventure des langues en Provence est une introduction à la très complexe question des langues. À travers cette exposition, vous êtes invités à parcourir les mots, les textes, les sonorités des langues de Provence.

Sur chaque panneau, vous découvrirez une langue et un groupe de langues, avec son histoire et la manière dont ils ont influencé notre langue quotidienne. Écoutez des locuteurs et locutrices nous raconter ce que signifie cette langue dans leur vie, comment ils et elles l’utilisent.

L’aventure des langues en Provence
Exposition

Samedi 18 et dimanche 19 mars 2017 de 11h à 19h : entrée libre
À partir du 20 mars 2017 : sur rendez-vous (04 91 63 59 88)

« Petit studio » de la Friche Belle-de-Mai
41, rue Jobin - Marseille 3e

Présentée dans le cadre de l’opération Le goût des mots, l’amour des langues de la ville de Marseille.

La langue nous l’utilisons tous les jours sans même y penser, nous la portons comme elle nous porte. La langue est le premier vecteur de culture, c’est elle qui véhicule nos systèmes de valeurs et de représentations et c’est grâce à elle que nous pouvons échanger les uns avec les autres.


Si la langue française est aujourd’hui le principal mode de communication en Provence-Alpes-Côte d’Azur, la région par sa géographie et son histoire a été et est toujours un formidable lieux d’échanges et d’interaction entre de nombreuses autres langues. Depuis l’installation des colonies grecques, les soubresauts de l’histoire ont permis à de multiples langues de se développer et de s’enrichir dans la région. Du celto-ligure en passant par le gallo-romain, le latin, l’arabe, l’italien, le berbère, l’espagnol, ... et bien sûr le provençal, c’est par dizaines de langues que se sont exprimés et s’expriment les habitants de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, qu’ils soient de passage ou durablement installés.


L’exposition L’aventure des langues en Provence ambitionne de montrer la richesse culturelle et linguistique de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Baignées dans cette diversité, nos langues ne sont pas restées hermétiques, au contraire de nombreux échanges, dynamiques et apports mutuels ont eu lieu enrichissant petit à petit notre vocabulaire.


L’exposition sera conçue comme un discours introductif à la très complexe question des langues. Le but n’est pas du tout d’être exhaustif : il s’agit plutôt adopter une approche à la fois pédagogique, scientifique et sensible afin de toucher les gens et de leur montrer comment la langue qu’ils utilisent tous les jours est le résultat d’un long processus de construction et de métissage entre différentes cultures.


Grâce à l’utilisation conjointe de textes scientifiques et romancés, d’images et de témoignages sonores nous voulons situer l’histoire des langues dans l’histoire des gens. L’exposition s’appuiera sur des outils de connaissance et de compréhension sur l’histoire et l’évolution des langues présentes sur le territoire de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.