Il y a, je trouve, un gouffre entre le titre de son Art de peindre - Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier - et l'œuvre du beaucoup trop encensé père de l'abstraction. Mais père présumé seulement, puisque pour l'être, il n'aurait - façon de faire justement si peu spirituelle - pas hésité à antidater l'une de ses gouaches. 

Kandinsky

Kandinsky. Composition 8. 1923. Guggueheim Museum New-York

Peinture de professeur avant tout, de chercheur, plus théoricien que peintre véritable, authentique. Ce qui ne se dit pas, me direz-vous, et encore moins s'écrit !  L'histoire de l'art étant comme ça et surtout pas autrement, définie une fois pour toutes - et pour tous ! - dans tous les manuels... Je crois pourtant fermement que, comme toute chose établie et reconnue pour une période, elle est, elle aussi, et depuis longtemps déjà, à revoir dans son échelle des valeurs, à reécrire donc, pour plus de justice et de vérité, avec un plus grand recul, dont aujourd'hui on dispose.

Au contraire de ce que fait essentiellement la peinture de Kandinsky, celle de Serge-l'humble-autodidacte ne sollicite pas l'œil en tout premier mais, aussitôt qu'on s'y trouve confronté, interpelle l'âme - il est vrai, directement, droit dans les yeux pour l'entretenir d'autre chose que d'un pur et simple étalage, plus ou moins bien agencé, plus ou moins bien réussi, d'éléments colorés hétéroclites dont le tendre et irrévérencieux Prévert lui-même n'aurait même pas eu idée ni envie de dresser l'inventaire : manque d'esprit de poésie.

En ce sens, vive les monochromes qui reposent au moins de tels charabias !

Ambro

Ambrogiani. Cueillette de la lavande autour du Ventoux.

La couleur seule ne suffissant pas à faire un peintre, idem donc, par exemple, pour Ambrogiani qui est pourtant la plupart du temps, c'est indéniable, un beau et grand coloriste, mais avant tout un formidable dessinateur à l'encre ou à la mine de plomb.

Beaucoup de peintres de renom le sont aujourd'hui par une réputation fabriquée et surfaite : théoriciens, critiques assermentés et marchands ayant pignon sur rue, se sont souvent bien entendus dans l'histoire de l'art du dernier siècle - et ça continue ! - les uns servant habituellement, selon les besoins, de béquille aux autres.

ET :

 

Invitation Salon de Noël 2015 La Vierge à l'Enfant