Détail d'un Rêve.   

Scan0005

   "Enfant, j'ai rêvé de peindre. Et puis j'ai peint mes rêves ! " C'est ainsi, par ces mots, que Serge tentait un jour d'expliquer, à des visiteurs curieux de savoir, pourquoi tout simplement il peignait et comment, au début, "ça c'était passé ".

Effectivement, le rêve a toujours gardé, tout au long de sa vie d'homme et d'artiste, une grande présence impressionante, féconde, tutélaire ; terrain fertile par nature pour le peintre, la réalité, même la plus banale — mais vite transcendée — lui servant volontiers et très facilement de clé ou, plus souvent encore, de baguette magique pour pouvoir y accéder. C'est dire combien elle lui était précieuse pour créer.

Le Rêve proprement dit deviendra même, lui, un de ses thèmes à part entière dans lequel précisément, faisant feu des quatre fers, son imagination alors débridée galopera à l'aise, libre de la bonne façon, sans se forcer, buvant au passage directement à la Source.