20 avril 2017

Dans l'Indépendant des Alpes-Maritimes du 13 novembre 1955.

 Un lien : amnesty international pour une France terre d'accueil et des libertés  
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

Une page de Jules, présentée par Gérard Allibert.

   Cette page, l'ami Jules me l'avait adressée il y a donc plus de quinze ans maintenant. Du coup, et il en faut généralement bien moins que cela à l'oublieuse de mon pauvre logis, je ne me souviens bien évidemment plus du pourquoi du bref incipit de ce poème.   Mais bon, à notre époque de frontières qui se re-barbelérisent joyeusement, ce petit préliminaire conserve, me semble-t-il, toute son actualité.  Comment - de nos jours - peut-on être Persan ? ou Noir ? Ou que sais-je encore, diantre, qui ne soit... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 avril 2017

De Jacques Ibanès et Michel Baglin.

   Chers amis,   J’ai le plaisir de vous informer de la parution de mon nouveau livre aux éditions Langage-Tangage, Plein Ouest qui relate sous forme de journal le séjour que j’ai passé sur l’île déserte de Wrac’h durant deux semaines en 2014. Je dispose d’exemplaires que je peux vous envoyer pour la somme de 12 € (frais de port offerts). Merci de faire circuler l’information auprès de personnes de votre connaissance qui pourraient être intéressées. Voici ce qu’en dit Michel Baglin dans la revue Texture : ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2017

Natures mortes par Lucienne Desnoues.

   Leurs sensibilités étant proches, cela fit tout de suite d'eux trois des amis véritables. N'empêche - mais contrairement à Jean Mogin, son époux (Texte de Jean Mogin) - Lucienne n'a jamais rien écrit - qui sait pourquoi ? - sur la peinture de Serge et c'est regrettable car son talent de grand poète inspiré était, entre tous, tout particulièrement à même de pouvoir rejoindre celui du peintre exerçant le sien en son monde sur chacune de ses toiles. Par contre, elle célébra bien souvent, aussi bien oralement que par... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]