19 juin 2019

À propos de Lucienne Desnoues dans une lettre de Natalie Clifford Barney à George-Day (nom de plume d'Yvonne Debeauvais).

   C'est Colette qui eut à cœur de faire connaître la poésie de Lucienne à Natalie Clifford-Barney - alias L'Amazone 1886-1972 - qui, à son tour... Par la suite, cette dernière proposa vivement à Lucienne de se rencontrer. Mais - « bien trop réservée », (selon ses propres mots) - Lucienne déclina l'invitation ; ce que, des années plus tard, elle finit cependant par regretter quelque peu. Il est question ici du second recueil de Lucienne, Les Racines, alors récemment paru à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13 juin 2019

Première page d'Itinéraire. (Dans l'album de 1992).

À la mémoire d'Aldo.    Si la peinture de Serge Fiorio est présente aujourd'hui un peu partout dans le monde, avec une évidente concentration dans le sud-est de la France, la vie du peintre, elle, est moins connue, pour ne pas dire pas du tout. Nous nous contenterons ici, pour ne pas peser sur le silence indispensable à la contemplation des œuvres, de le regarder vivre et peindre un peu à chacune des étapes de sa vie ; si elles sont variées, toujours reliées entre elles par la peinture, l'unité néanmoins s'en dégage.On se... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juin 2019

Lucienne Desnoues. Une lettre de 79.

  *   Des liens, la liste n'est pas exhaustive. Montjustin à la belle époque.*Lucienne Desnoues.Lire Lucienne Desnoues.Lucienne cite Norge. Sur un portrait de Lucienne Desnoues. Impromptu 14.Une épistole de Lucienne Desnoues aux Fiorio.Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Pégase, entre autres.Fabuleuse Lucienne ! 3.Fabuleuse Lucienne ! 4.Fabuleuse Lucienne ! 5. Fablier : bon de commande.Le livret Trois de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 avril 2019

Lucienne Desnoues.Quelques lignes et une photo.

  Seul celui qui a osé voir que l'enfer est en lui y découvrira le ciel enfoui. C'est le travail sur l'ombre, la traversée de la nuit, qui permettent la montée de l'aube. Christiane Singer *    Jamais sur quarante années, à aucun moment, je n'ai trouvé Lucienne banale, ordinaire. Blessée et atrocement douloureuse, oui, bien sûr c'est arrivé ; mais même en cela en rien éteinte ou désespérée tant englobant son adorable personne, l’intensité de sa présence au monde était réellement patente, permanente, palpable presque... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 avril 2019

Lucien Henry par Jules Mougin.

Un jour où j'avais reçu d'une toile révélée chez notre irremplaçable ami Lucien Henry un choc plus fort qu'à l'ordinaire, je traçai ces seuls mots sur une carte-lettre : “Serge tu es un grand peintre.” Cela allait sans dire entre nous mais cela allait encore mieux en l'écrivant. Pierre Magnan. * * Portrait de Lulu réalisé par Louis Pons dans l'atelier de Serge en 1954. * Louis Pons et Serge.Bonne année !À l'usage des amateurs d'art, entre autres... *Jules Mougin : une rétrospective... en vue !Jules Mougin. Jules Mougin,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,