10 juillet 2019

Lettre d'Adrienne Cazeilles du 22 juin.

 Une lettre d'Adrienne Cazeilles de septembre 1992. Adrienne Cazeilles.Une autre lettre d'Adrienne Cazeilles, de 2008. Serge a alors 97 ans.  Adrienne Cazeilles, Radioscopie par Jacques Chancel.Adrienne Cazeilles en son jardin. Quand on avait tant de racines.* D'écorce et d'aiguilles peut être commandé directement chez l'auteur pour 3 euros de frais de port en plus : Sylvie Damagnez 16B, rue Saint-Joseph05120 L'Argentière-La Bessée ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 juillet 2019

Dufy - 1877-1953 - Billet d'humeur.

  - Mais qu’est-ce qu’un poète ?- C’est quelqu’un qui ne passe jamais à la télévision parce qu’il n’est pas connu.- Et pourquoi n’est-il pas connu ?- Parce qu’il ne passe jamais à la télévision.Jean L'Anselme   *    Consacré à Dufy au Havre, un récent article des Soirées de Paris a rameuté dare dare mes toujours aussi vifs agacements de provincial à l'encontre de l'Histoire de l'art officielle soutenue et entretenue, un article après l'autre, postfaces après préfaces, catalogues après catalogues, par les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 juin 2019

Première page d'Itinéraire. (Dans l'album de 1992).

À la mémoire d'Aldo.    Si la peinture de Serge Fiorio est présente aujourd'hui un peu partout dans le monde, avec une évidente concentration dans le sud-est de la France, la vie du peintre, elle, est moins connue, pour ne pas dire pas du tout. Nous nous contenterons ici, pour ne pas peser sur le silence indispensable à la contemplation des œuvres, de le regarder vivre et peindre un peu à chacune des étapes de sa vie ; si elles sont variées, toujours reliées entre elles par la peinture, l'unité néanmoins s'en dégage.On se... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juin 2019

Dernière page d'Itinéraire. (Dans l'album de 1992.)

   De longues marches sur la montagne de Lure et dans le Luberon se prolongent et aboutissent dans sa peinture qui - tour à tour selon les toiles - en recueille l'essentiel, en saisit certains aspects ou en traduit le caractère. «  La Haute-Provence représente pour moi quelque chose qui me tient si fortement à cœur que j'y ai jeté l'ancre il y a quarante-cinq ans pour un amarrage définitif. Je l'ai découverte en 1931, il y a juste soixante-et-un ans, en hiver. J'ai eu le privilège cette année-là, et souvent par... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,