14 février 2017

AG Lucien Jacques et autres informations.

   C'est toujours très volontiers, avec grand plaisir, que le blog Serge se fait l'écho des diverses communications venant de l'Association des Amis de Lucien Jacques. Un travail déjà considérable a permis de très nombreuses publications, conférences et expositions, toutes remarquables par la qualité de l'éclairage qu'elles ont à chaque fois fourni dans la connaissance de l'œuvre et de la personnalité attachante de cet artiste hors norme de tout premier rang. Sans cette association qui porte son nom, Lucien Jacques ne... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2017

Dans la Lettre des Amis du Musée de Pontarlier de décembre 2015 - janvier 2016.

Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2017

Sur le silence.1

   Chez Serge le silence m’a toujours fait méditer car il me paraît être un des fondamentaux de sa peinture. Il faudra qu’un jour d’inspiration profonde tu écrives sur le silence dans la peinture de Serge. Yves Tomatis.   Cher Yves, voilà qui ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd : le sujet n'étant cependant pas des plus faciles à cause de ses évidentes dimensions et implications métaphysiques, je sais que je ne vais pas pouvoir l'aborder à la façon idéale - improbable pour moi - que tu souhaites dans ta suggestion... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2017

Silence et lumière (interlude), par Gérard Dressay.

   Je viens de lire ta dernière page de blog. Tu t’es fort bien débrouillé de ce challenge consistant à traiter du silence dans l’œuvre de Fiorio. Je t’avouerai que, faute de ta connaissance encyclopédique de cette peinture, je n’avais jusqu’alors pas particulièrement porté attention  à cet aspect des choses, bien qu’ayant gardé en mémoire ce que dit C.-H. Rocquet du silence des Manèges. Je trouve très convaincante ton évocation à ce propos du silence de midi (bien que je ne le rattache en aucune façon à des... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 février 2017

Sur un Paysage du Luberon.

   Je dois dire que je n'ai pas tout de suite reconnu ce Fiorio à la fois calme et tourmenté, jouant en équilibre sur les deux tableaux, si je puis écrire, mais bien beau en somme, qui vient tout juste de changer d'usufruitier (selon la juste et belle formule pleine d'esprit de mon ami Gérard Dressay). Je l'avais pourtant déjà pas mal admiré - mais pas assez ! - chez le précédent, installé en bonne place tout près de son bureau, sur les murs de son cabinet de consultation médicale où aujourd'hui est de nouveau heureusement... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2017

Madame de Candolle fait à nouveau rêver, par Michel Kreutzer.

   Dans le portrait de Madame de Candolle, on peut encore repérer un jeu de contrastes extrêmement suggestif dans la symétrie haut/bas et gauche/droite. Le regard clair, transparent, absent, de la jeune femme, s'oppose à l'œil noir et menaçant des têtes animales que dessinent les mains ornées de bagues. Ces mains évoquent selon moi des têtes de loups, la gueule entrouverte, les oreilles rabattues sur le crâne. Elles me rappellent les jeux d’ombres chinoises où l'on fait jaillir toute une faune en s'interposant entre un... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 février 2017

En l'honneur de Serge Fiorio, par André Pierre Fulconis.

   En l’honneur de Serge Fiorio, du tissu de mes deux derniers bouquins, je tire ces citations de Provençaux de vie, comme lui Italiens de premières racines, qui ont semé, planté, donné fleurs et fruits en Provence. En voici la simple mosaïque correspondant à quelque un pour cent des textes du Louis Guillaume Fulconis, 1818-1873, statuaire, une vie d’amitié (Provence, Algérie, Normandie, Paris), et du  Dictionnaire illustré du village de Provence. Afin de ne pas (encore plus !) alourdir le texte, on trouvera les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

Soutter, la tante Antoinette et Giono.

 Merci ici à mon ami Jean-Luc Blanchet qui m'a aimablement prêté l'ouvrage.  Dans le livre de Michel Layaz, Louis Soutter, probablement paru en août 2016 aux éditions Zoé, le chapitre Eté 1933 qui va de la page 162 à la page 178, est entièrement consacré à deux personnages de la famille Fiorio : celle que toutes et tous appelèrent toujours « la tante Antoinette » - effectivement sœur d'Émile, père de Serge - et Jean Giono, comme on le sait, cousin d'Émile. Il s'agit de la relation d'une partie d'un séjour de Giono à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 février 2017

Un autre article de Jean Tourette.

Jean Tourette dans l'atelier de Montjustin. Quelques précisions sur Jean Tourette et un autre article de lui dans : Jean Tourette, dans La Marseillaise du 10 août 1975
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2017

L'aubade au peintre des Carnavals.

   Nous nous rencontrons maintes et maintes fois sous mille déguisements sur les chemins de la vie.  Carl Gustav Jung    2009, le jour même de l'AG de l'Association des Amis de Lucien Jacques à Montjustin, le joyeux et bruyant cortège du carnaval de Montjustin fait halte un moment devant la maison de Serge pour rendre ainsi hommage à celui qui en a tant peint, y mêlant talent, malices et trouvailles dans le souvenir fidèle à l'esprit de celui de Taninges - alors fameux dans sa jeunesse haute-savoyarde... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]