18 décembre 2016

L'éternelle enfance par Jean-Patrice Lennon dans Le Provençal du lundi 17 avril 1995.

Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2016

Extrait d'un courrier.

Chers vous deux, assez sobre et pourtant solaire, c'est ainsi que je qualifierais le Fiorio mis en vente que Valérie a repéré. J'espère maintenant pour vous...et pour lui  aussi ! Pas très ancien et - enfin, des années 80-90 quand même - sûrement pas de haute époque car, en effet, le support étant une toile, le sujet, la facture, les couleurs employées, tous en chœur contredisent formellement une telle hypothèse qui, du coup, ne tient pas la route. Je pense l'avoir vu peindre, comme tant d'autres, car ce... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2016

De notre ami Philippe Courbon

Chers Amis et Correspondants, Il y un an notre ami Jean-Marie Pelt s’éloignait sur l’Autre Rive .... mais non de nos cœurs. Ainsi nous lui sommes reconnaissants  jusqu'au souvenir que nous gardons de lui.   Ci-joint un billet d’hommage avec l’aimable autorisation du mensuel Plantes & Santé qui a proposé que je rédige cet article et qui l’a publié dans son numéro de décembre (1)   Meilleures pensées à chacune et à chacun de vous,  Philippe COURBON  www.cabinetidee.com ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2016

Joyeux et bon Noël à vous tous !

Tant crie-t-on Noël qu'il vient. François Villon. La Ballade des proverbes, 1460 * Au-delà des limites de la vie, il y a toujours une vie nouvelleDont les frontières sont inconnues.Au-delà des jours sans souvenirs,Il y a toujours une condition d’un autre domaine.Il y a toujours un air plus vif, un ciel plus clair,Une aspiration immense dont tu ne te savais pas capable,Une rupture.Elle engendre une naissance émerveillée. Pierre Seghers * Participons à ce que le monde du partage remplace le partage du monde.  D'après une... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2016

Noël de la maison neuve par Lucienne Desnoues.

    Comme presque tous les textes de Lucienne, ce Noël de la maison neuve a ses racines, son histoire - qui n'est pas à l'eau de rose. Je vais en dire deux mots pour situer d'où et de quoi il est né en réalité, d'où il sort. Chacun le sait par ses lectures, Noël est propice aux poètes pour leur faire agrandir jusqu'aux étoiles la valeur et le sens des menus faits de la vie, ou en tirer l'essence, ou encore pour procéder - baguette magique de l'écriture en main - à l'exorcisme de la venue ou de l'existence de tel ou... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 décembre 2016

Trois petites curiosités

   Serge n'a pas toujours peint que des œuvres sur toile de lin, sur isorel ou sur panneau de bois. Il lui est aussi plus modestement arrivé, mais toujours autant volontiers, de décorer diverses choses, dont deux couvercles de clavecin - mais là il s'agissait cependant bien plus que de décoration -, trois étuis de violon et, comme on peut le voir ci-dessous, des petites boîtes ou autres objets familiers dans une maison - parfois sur commandes. D'autres cas de figure pouvaient être la source ou le prétexte à telle ou telle... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 décembre 2016

Retour sur image, par Gérard Dressay.

    Je continue à butiner le blog avec beaucoup de bonheur et d’intérêt. Dans la page en date du 25 avril 2014, consacrée au portrait de Madame de Candolle, je relève que tu parles du climat d’« inquiétante étrangeté » dans lequel baigne ce tableau (Un portrait de 1934). J’en suis heureux, puisque cette expression m’était venue en tentant de te décrire le sentiment que m’inspire si souvent la peinture de Fiorio.   Cela dit, au vu de la photographie que tu présentes, ce tableau figure parmi les plus saisissants... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2017

Bonne et heureuse année 2017 !

   Il me semble que le blog Serge ne pouvait pas plus opportunément débuter l'année 2017 qu'en proposant à ses lecteurs, en guise de vœux traditionnels, la minutieuse et tout à la fois vaste préface de Lucienne Desnoues au Plaisir des météores ou le livre des douze mois de la grande Marie Gevers. Façon de vous souhaiter à toutes et à tous de continuer à cultiver une belle sensibilité au monde, à tout ce qu'il a d'enrichissant pour garder le cap. Comme l'on s'en doute, il s'agit là, une fois encore, d'un texte... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

La visite guidée, 1

   Je vais tout bientôt emmener un couple de nouveaux amis - ainsi que de la peinture de Serge - visiter Montjustin. Je vais y avoir la triple casquette de guide, de témoin et d'interprète pour une après-midi car, s'y étant rendus au moins deux ou trois fois à la file ces temps derniers, ils déplorent se casser bien-un peu-beaucoup-trop-souvent le nez sur ce qu'ils y voient mais aussi y devinent. Selon leurs dires, tout et chaque chose s'avancent vers eux au passage, voudraient leur parler, les atteindre d'une façon ou... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 janvier 2017

Photographie et peinture.

   Il y a trois années dans la vie de Serge - de 1936 à 1939 - où, ayant quitté l'exercice quotidien du dur travail de la pierre au sein de l'équipe des carriers de l'entreprise paternelle, celui-ci est installé photographe à Taninges. Et la douzaine d'années passées à la carrière se clôt, côté peinture, sur le magistral Portrait de mon père réalisé en 1936 qui en constitue en quelque sorte la fervente icône récapitulative, aussi bien que l'ex-voto laïque - quoique la courbe bien affirmée d'un large chemin conduise de façon... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]