22 février 2014

Naïf ?

   C'est en 1967, grâce à l'entremise de son ami le photographe Robert Doisneau, que Serge fait la rencontre d'Anatole Jakovsky, le pape des Peintres de la semaine des sept dimanches —selon le titre-réplique plein d'humour qu'il donna lui-même à l'un de ses ouvrages puisque les peintres dits naïfs furent vite dénigrés en endossant d'entrée le titre restrictif et condescendant de Peintres du dimanche — qui l'inventa ?  Nombreux, certains d'entre eux faisant pourtant déjà bien évidemment partie de la toute grande... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2014

Le billet de François Mangin-Sintès.

Bonsoir André, Je rentre aujourd'hui et je découvre tes beaux commentaires toujours illustrés de documents-surprises qui font mon bonheur. Je lis sur le blog tout mon retard et j'ai l'impression, dans chaque description, de vivre un instant de la vie du peintre ; n'est-ce pas là la meilleure façon d'offrir au lecteur la plus vivante des biographies ? Peut-être cette note, écrite sur une page de carnet en date du 7 octobre 1990, va-t-elle t'intéresser ? Je lis : " Serge fête aujourd'hui ses 79 ans. Dans la conversation je lui... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2014

Hameau de St-Laurent.

   Cette petite toile inondée de lumière a une histoire un peu à part : elle a été pour moi prémonitoire et, comme on va le voir, a beaucoup compté dans ma vie. Je m'explique : un beau jour, au tout début d'une visite dans son atelier, c'est un Serge tout heureux qui lâche tout de suite les pinceaux et me lance :   Tu vas voir, cette fois j'ai une surprise pour toi ! Mais laquelle ? Eh bien, tu vas choisir entre deux toiles, je t'offre celle de ton choix ! Il s'en va un instant dans la pièce d'à côté où il les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2014

Rêveries du promeneur solitaire.

   Pour bien profiter de l'hiver, s'imprégner à fond de son vivifiant mystère tout autant que de sa poésie pure également féconde pour l'artiste, Serge aimait — aussi bien en Haute-Savoie qu'ensuite ici en Haute-Provence — partir se promener tout seul dans la nature enveloppé d'une chaude pèlerine et abrité d'un solide parapluie d'escouade. Il parcourt ainsi le paysage " au pas de l'âne " par les sentiers et les petits chemins de campagne dans un grand silence impressionnant, tandis qu'il "en tombe", tout autour de son... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2014

Carnaval de Taninges.

   Chaque hiver, Carnaval est de tradition chez les Jacquemards, les habitants du village de Taninges où la famille Fiorio habite de 1924 à 1940 ; le père, Emile, y ayant sédentarisé son entreprise de maçonnerie et de travaux publics en y exploitant une carrière à ciel ouvert.  Une année, Ezio, le plus jeune frère de Serge, eut l'idée de se déguiser en bébé. De plus, petit et rond de nature, le rôle lui convenait aussi physiquement. Comptait-il ainsi exorciser quelque chose d'avoir été le petit dernier ? Deux autres... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2014

Préface de Bernard Clavel et aperçu sur Jules Mougin.

   Ce texte de Bernard Clavel à propos de sa rencontre avec la peinture de Serge nous le devons à leur ami commun le facteur-poète Jules Mougin — 1912-2010 — qui, sans doute, la provoqua. Voilà encore un personnage de talent auquel il sera bon de consacrer ici quelques pages. Il y a sa place, et comment ! Pour ceux qui ne le connaîtraient pas encore, disons que Jules était un poète, un dessinateur, un antimilitariste virulent, pacifiste de la première heure. Un grand cœur surtout. Il figure, à sa place, dans le fameux... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2014

Le billet de François Mangin-Sintès.

   Bonjour André, Serge n'aimait pas trop peindre les fleurs, en disposer pour réaliser le sujet unique d'un tableau, la composition d'un bouquet. Il me l'a souvent dit ; il cédait si une personne malade ou âgée le lui demandait comme une dernière requête ou un ultime plaisir à satisfaire. Dans ce cas il ne refusait jamais.  Ce qui lui plaisait, par contre, c'était les disposer dans un Intérieur ou un Paysage comme détail de l'ensemble. Mon amie Marie-Paule rêvait d'un bouquet de marguerites, ses fleurs préférées qui... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2014

L'un des tout derniers tableaux.

   Cette toile est l'un des tout derniers tableaux que Serge ait encore peint — fin 2007 ou début 2008 peut-être. A la fois solide pilier et grand personnage central de cet Intérieur de village sous la neige : l'arbre, quelque peu fantastique, autour duquel toute la composition tourne et s'articule en carroussel. Le ciel est invisible, sinon en abyme au-dessus d'un autre village lointain ceint d'un mur comme celui d'un jardin ou bien d'un cimetière — à la porte duquel apparaît quelqu'un — et aussi sous une arche,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2014

Parution d'un nouveau livre de Dominique Bal : Le Balandran.

Dossier le Balandran Dominique Bal dominique_bal@yahoo.fr Le village   04110   Montjustin 06 63 43 75 68   Parution du roman « Le Balandran »   Bonjour, j’ai le plaisir de vous informer que mon roman « Le Balandran » vient d’être publié et peut être consulté sur le site internet de Mon Petit Editeur :wwwmonpetit editeur.com Le livre est disponible au format papier et au Format numérique (PDF) Contact direct : diffusion@monpetitediteur.com ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2014

Rencontres de la Parole.

   Cela fait huit ans — déjà ! — que la Médiathèque départementale des Alpes de Haute-Provence organise Les Rencontres de la Parole. L'évènement est toujours annoncé haut et clair sur fond de Marché au village. Quelle bonne et judicieuse idée ! De plus, rencontrer, raconter, les verbes sont proches et l'un ne va pas sans l'autre en Provence et ailleurs. Pour Serge, le marché de Reillanne, celui de Céreste ou de Viens, était un divertissement de roi : y faire ses courses tout en prenant plaisir à s'attarder pour... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 06:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]