23 novembre 2015

Dans Le Palmier du 25 mai 1994.

   Pour ce numéro 4 de la revue Le Palmier - une production de l'association La Ruche dignoise, tirée à 10.000 exemplaires ! -  Serge et moi avions été mis à contribution : il en avait illustré la couverture et j'y publiais un article sur ce qui demeure une belle et émouvante curiosité très caractéristique dans le domaine de la peinture religieuse : les ex-voto. Pleine de nombreuses qualités artistiques, témoin de la foi ou de la conversion de quelqu'un, ou, aussi bien, de plusieurs personnes à la fois, cette... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

26 novembre 2015

Ce qu'il y a de plus beau dans les musées

    Les artistes ont parfois de ces mots !, à l'emporte-pièce. Je pense à cette déclaration de Bonnard, tout en son honneur, car, si l'on veut, en regard de son propre cas, s'appliquant à son endroit, c'était véridique : « Ce qu'il y a de plus beau dans les musées, ce sont les fenêtres. »  « Quand je n'ai pas de bleu, je mets du rouge. » disait, lui, sincèrement Picasso le burlator, le magicien. À l'entendre, et c'est véridique aussi, ce n'était pas, pour lui, plus compliqué que ça !... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 novembre 2015

L’épouvantail.

    L'épouvantail qui, d'évidence, est l'une des multiples figures profanes du Crucifié, se trouve être très présent dans l'œuvre de Serge. Mais cela, pour autant que je sache, seulement à partir des premières des années soixante qui est un temps de renouveau en profondeur très important dans le creuset de son travail. Effectivement, à partir de là, beaucoup de nouvelles et bonnes choses, principalement au niveau du métier et de l'inspiration, lui feront franchir un nouveau palier de création dans les degrés de son... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 novembre 2015

L'album Édith Berger.

   Je viens de recevoir des mains du facteur l'album tout récemment consacré au peintre Édith Berger (1900-1994) que j'avais commandé à la mairie de Lalley - le village où elle vécut, dans le Trièves. Impatient, je l'ai ouvert tout de suite avec une certaine joie, une pure émotion à vrai dire, car, connaissant déjà quelques spécimen de cette peinture, je suis désormais avec elle en confiance totale, je sais déjà que ce peintre en est un vrai et que, par conséquent, peignant ou dessinant, Édith Berger sait de quoi elle... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 novembre 2015

Vive les blogs !

  Créé le 28 janvier 2014, le blog sergefiorio.canalblog.com va, en cette fin d'année, passer allègrement le cap des 20.000 visiteurs. Il en est, aujourd'hui, à cette heure, à 19.480. Actuellement, la moyenne est de 50 par jour -  mais il faudrait dire accès, plutôt - canalblog ne faisant pas la différence. Chiffres qui, bien sûr, me réjouissent ! 487 messages ont été publiés, ainsi que 1321 photos et 139 commentaires suscités. 7 personnes seulement sont abonnées, mais cela se comprend : quand, comme... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2015

Billet d'humeur.

   Il y a, je trouve, un gouffre entre le titre de son Art de peindre - Du spirituel dans l'art et dans la peinture en particulier - et l'œuvre du beaucoup trop encensé père de l'abstraction. Mais père présumé seulement, puisque pour l'être, il n'aurait - façon de faire justement si peu spirituelle - pas hésité à antidater l'une de ses gouaches.  Kandinsky. Composition 8. 1923. Guggueheim Museum New-York Peinture de professeur avant tout, de chercheur, plus théoricien que peintre véritable,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2015

Thyde Monnier 1

   Thyde Monnier ! Voilà encore quelqu'un que Serge a bien connu et que nous n'avons pas encore bien souvent évoqué ici. L'écrivain et le peintre se sont rencontrés dans l'amitié de Jean Giono après qu'il eut publié Le chant du monde, c'est-à-dire après 1935. Ce qui me fait écrire cela ? C'est le témoignage de Pierre Magnan dans Mes rencontres avec l'œuvre, son beau texte de présentation de la peinture de Serge publié, en 1992, en tête de l'album Serge Fiorio des éditions Le Poivre d'Âne. Ce texte se trouve aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe ! ou Attention chef-d'œuvre ! par Gérard Allibert.

   Il s'agit là, cette fois, d'un extrait de courriel reçu sitôt faite l'encore toute récente mise en ligne de l'article concernant Thyde Monnier : sergefiorio.canalblog.com/archives/2015/08/28). Pensant que ce serait bien dommage de ne pas publier une telle belle et vive réaction si spontanément enthousiaste, je n'ai pas résisté à demander son autorisation à Gérard.   L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe ! ou Attention chef-d'œuvre !      Splendeur parmi les splendeurs  ! ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 décembre 2015

Deux messages de Thyde Monnier.1887-1967.

Il s'agit là de documents d'époques différentes puisqu'en 1963, date du document manuscrit, Thyde Monnier est à quatre ans de son décès survenu à l'âge de quatre-vingts ans. Sur la photo, de mars 56, elle en est encore évidemment bien loin.   NB : consulter : Thyde Monnier 1 et Le billet de...Thyde Monnier, et encore : Thyde Monnier et le beau terrassier italien. Et aussi : L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe ! ou Attention chef-d'œuvre ! par Gérard Allibert. L'accouchement de Clara, l'aveugle du... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2015

Serge au jardin. 1954.

   Arrivé à Montjustin en 1947, y voici Serge en 1954. Il a quarante-trois ans. Les Fiorio viennent de bénéficier des avantages d'un viager consenti en bonne et due forme par monsieur et madame Roure, le dernier couple de paysans ayant encore habité intra-muros. Ce qui leur permet, entre autres entreprises désormais possibles, de mettre aussitôt en culture un grand morceau de jardin dans un creux fertile en bas du village, là où par bonheur, depuis toujours, chante une petite source alimentant la surverse d'un bassin... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]