11 octobre 2015

Mémoire et peinture.

   Dans leur ouvrage collectif traitant de L'Inde dans les arts de la Guadeloupe et de la Martinique*, Jean Benoist et ses collaborateurs écrivent, tous ensemble d'une même plume, à propos de la mémoire : « Elle n'est pas qu'un lieu neutre de stockage d'événements, de connaissances, de souvenirs. C'est un espace sensible, passionné, émotif, imaginatif, un espace de construction symbolique. La mémoire est toujours proustienne et tout un passé resurgit à partir d'un détail (un son, une voix,un parfum).... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2015

A propos d'une phrase de Charles-Albert Cingria.

   Ayant découvert l'ajout fait récemment, en dernière ligne dans la page Wikipedia concernant Serge, d'une citation de l'écrivain Charles-Albert Cingria, je me suis tout d'abord posé la question de savoir de quoi il retournait dans ces quelques mots sybillins : sympathie ou, au contraire, antipathie, aversion ? Qu'on en juge : «...Ah oui, Serge Fiorio, un être exquis, je me rappelle. Exquis, je me ressaisis. Âpre et cordial comme un légionnaire conçu par un primitif...» ( lettre à Jean-Marie Dunoyer, 1935). Cela avant... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 octobre 2015

La dédicace d'avril 2009.

   On vient aimablement de m'envoyer deux photos qui datent d'un même jour de l'année 2009, celui-là même où Jacky Michel emmena les adhérents de l'association des Amis de Lucien Jacques à Montjustin et où quelques-uns d'entre eux, avec lui, firent halte chez Serge.  Photos Michel Lambert. Dans la première, ce dernier est immobile, à l'arrêt, stylo en main en un temps suspendu, visiblement en proie au syndrome de la page blanche, cherchant et appelant de tous ses vœux la phrase nécessaire et surtout adéquate à la... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2015

Publication du blog Emmila Gitana.

  Le blog EMMILA GITANA continue allègrement la publication, de temps à autre, d'œuvres de Serge escortées d'un poème, d'une prose - ou l'escortant, c'est comme on voudra. Cette fois-ci, le poème est de la plume de Max-Pol Fouchet. Voir le message     https://youtu.be/8BpZ8aH1n8Ahttps://youtu.be/HRMdfWdPry4    
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2015

De la musique ! (1)

   Serge et la musique ! N'ayant pourtant jamais joué d'aucun instrument, sinon - ce qui l'amusa beaucoup - frappé la grosse caisse dans la fanfare de Taninges, toutes celles et ceux qui l'ont connu, fréquenté, toutes celles et ceux qui sont montés le voir peindre ou ont passé des moments avec lui dans son atelier savent pertinemment combien la musique tenait une place de première force dans sa vie et, du coup, dans son œuvre puisque c'était très souvent en musique qu'il peignait. Un couple ami des premiers temps... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 octobre 2015

De la correspondance Lucien Jacques-Alfred Campozet.

  La toute dernière livraison de l'Association des Amis de Lucien Jacques est un fort numéro 12 du bulletin contenant la riche et abondante correspondance Lucien Jacques-Alfred Campozet. C'est à la fille de ce dernier, Christine Iratçabal-Campozet, que revient, en quelques pages d'une mini-biographie sobre mais néanmoins très sensible placée en tête du volume, de nous présenter son père et le contexte des diverses étapes du parcours original et courageux de ce poète-maçon-pacifiste ayant eu la droiture et la force d'âme... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 octobre 2015

L'ami Luc Dietrich

   Voici une photo de Luc Dietrich prise par Serge, début 1940, dans le studio que l'écrivain louait chez les Lief, au plateau d'Assy, pour subir des soins à un sanatorium d'altitude dont il ne voulait pas, pour son moral, être pensionnaire. Pressentant avec justesse qu'ils s'entendraient bien, c'est ce couple de pharmaciens, amis communs à Serge et à Luc, qui les fit se connaître. Ayant de la vie connu les bas-fonds, les cloaques tragiques - ce qu'il raconte, entre autres, dans Le Bonheur des tristes - 1935... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2015

Les fenêtres étaient trop rouges par Gérard Allibert.

LES FENÊTRES ÉTAIENT TROP ROUGES    Ah, mon cher André, tu m'apprends que tu aurais pu être "Propriétaire" ... au Contadour ! (voir les notes du billet de ce 16 octobre). En ces endroits fréquentés par les renards (j'y ai vu récemment une biche affolée fuir éperdument en droite direction vers les aboiements furieux des chiens de la battue. On dit, je crois, « se jeter dans la gueule du loup »... mais, évidemment, les loups dont il est question ici, et malgré les apparences, ce ne sont pas des chiens) en ce... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 octobre 2015

Ciels, terre et rêve par Jean Benoist.

Ciels, terre et rêve     En clôturant son beau livre Pour saluer Fiorio, André Lombard évoque un des derniers jours du peintre, quand, assis près de son lit, il lui demanda à quoi il pensait : « Je le vois encore tourner vers le mien un visage étonnant, étonné, et me répondre simplement, très doucement : “Je pense à Cimabue”. Ainsi, à quelques heures de sa mort (…), son être tout entier restait tourné vers la peinture. » Cimabue, c’est l’accueil dans un au-delà tendre, au cœur de la foi absolue du... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 octobre 2015

Dans le N° 12 des bulletins des Amis de Lucien Jacques.

  Lucien Jacques. Dessin à l'encre. Paysage au clocher. Italie 1955.   De la part de notre ami Philippe Courbon : Chers Amis, Correspondants et Partenaires,   Mon ami Vincent ARTISON vient d’éditer son livre LE TRAVAIL SOCIAL HORS MURS ET LES ENJEUX DE SA FORMALISATION. (1) http://www.vincentartison.org/fran%C3%A7ais/recherche-documentation/annexe-peter-lang/    Fondé sur le déploiement de sa riche expérience de “Travailleur de Rue”, appuyé par son récent Master (Diplôme des... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]