28 août 2019

Un paragraphe de Pour saluer Fiorio. 2011.

Toute naissance est la renaissance d'un ancêtre. Proverbe africain *      Dans une Nativité, peindre un œuf sur un chapeau posé à terre aux pieds de l'Enfant Jésus, cela suppose, par-delà la prosaïque offrande, une grande familiarité d'esprit. D'esprit de création. À moins que ce soit la poule elle-même qui soit venue l'y pondre ! « Chi lo sa ? »  dit Serge.Il est vrai que ses toiles sont pleines de ce genre de choses, inexplicables et naturelles, pareilles au monde car nous sommes à lui... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 août 2019

Deux trois remarques en passant. Billet d'humeur.

   Alors ils reconnurent que c'était une vraie princesse puisque, à travers les vingt matelas et les vingt édredons en plumes d'eider, elle avait senti le petit pois. Une peau aussi sensible ne pouvait être que celle d'une authentique princesse. Andersen *    C'est la lecture d'un récent article paru aux Soirées de Paris à propos de l'exposition photographique de Sally Mann, artiste de la dégradation (pour moi une parfaite inconnue, mais cela peu importe) qui me pousse à deux trois... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
21 août 2019

L'amitié des frères Fiorio. 1

   Tout récemment, j'envoyai ce portrait d'Aldo Dario Fiorio à un ami en le lui légendant ainsi : « Aldo fut véritablement pour Serge l'équivalent de qui fut Théo pour Vincent. » Il m'en remercia aussitôt vivement tout en ajoutant : « Vous me l'apprenez, je n'en savais vraiment rien. Théo a été connu grâce à la correspondance avec son frère, mais sans doute rien de la sorte entre eux en le cas...»Et il poursuivait en m'invitant alors à prendre la plume pour faire savoir et connaître la valeur de ce... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 août 2019

Sainte-Croix-à-Lauze au travail, de Corinne Donzaud.

   Il s’agit de l’histoire au présent d’un minuscule village de Haute-Provence à travers – on ne peut guère plus fidèle - le double portrait, écrit et photographique, d'une centaine de ses habitants. Le plus souvent scribe par bien des côtés, l'auteur s'efface à chaque fois quasi complètement derrière son sujet, préférant donner directement à voir et transcrire simplement le résumé de la vie de chacun - y compris de la sienne propre, en tisserande - sans interférer. Mais il y... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 août 2019

Montjustin : les Riches heures.

Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Jean 12, 24 *    Dans la page biographique (que je viens de découvrir) parue en tête du catalogue édité par l'efficace et généreux groupe de bénévoles ayant œuvré cette année pour l'exposition Lucien Jacques au musée municipal de Forcalquier, Jacky Michel écrit à propos de Lucien à Montjustin : « Il tente de relancer, en vain, un cercle d'amitié comme au Contadour. »C'est le en vain qui m'a... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 août 2019

Aimée Castain. Le rouet. Quelques notes éparses.

   Les individus demeurent flous : ils passent quelques fois devant nous, puis ils s’effacent sans qu’on puisse bien saisir qui ils étaient. Mais tout un milieu se révèle ainsi. Comme dans un paysage vu de loin, on ne distingue que rarement les détails individuels, mais les lignes principales sont nettes, dessinant les contours des travaux et des jours, les tâches accomplies, les inflexions dues aux grandes fractures de l’Histoire et de la société. Jean Benoist * La machine a... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 août 2019

Thyde Monnier. Lettre du 6 mai 40.

 Actuellement : Lucien Jacques (1891-1961) au musée municipal de Forcalquier. * Thyde Monnier.   Thyde, l’oubliée… par Corinne Jeannin-Boitard.Pierre Martel recadre Thyde Monnier sur la Haute-Provence à partir de l'affaire de Lurs.Une carte de Thyde Monnier 1942.Je viens de voir hier des peintures à s'évanouir de joie ! par Gérard Allibert.L'Âne et le Bœuf; le Cerf et la Colombe ! ou Attention chef-d'œuvre ! par Gérard Allibert.  L'accouchement de Clara, l'aveugle du Chant... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 août 2019

Précisions relatives à Présentation de Serge Fiorio et de sa peinture par Eugène Martel,1942. (Publié ici le 8 juin 2018).

   Dans une lettre du 8 février 1942 à ses chers, proches et fraternels amis Paul et Yvonne Geniet, Serge leur fait part avec enthousiasme d'avoir « reçu de Cannes une proposition bien concrète pour une exposition de tout ce que je peux rassembler de mon œuvre peint. » Dans Pour saluer Fiorio, aux pages 175 à 178, je rends compte de cet "événement" surgi à l'improviste dans la vie - en pleine guerre ! - du jeune peintre. Ce dernier précise qu'on lui demande aussi, je le cite de nouveau :... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,