26 juin 2019

Pierre Martel recadre Thyde Monnier sur la Haute-Provence à partir de l'affaire de Lurs.

   Une bonne réputation est un second patrimoine. Proverbe latin *    Pierre Martel et Thyde Monnier, deux proches amis de Serge, ne sont pas d'accord sur la Haute-Provence et le crime de Lurs. Le premier apostrophe vertement l'autre après lecture d'une - il faut bien le dire - fort lamentable préface à un ouvrage sur ce drame qui - médiatisé alors à outrance - trompa et empoissonna d'autant plus et mieux maints esprits - Thyde en est elle-même, via son texte, le parfait exemple - tout en éclaboussant par... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juin 2019

Une histoire "à la Giono" !

....des essaims de guêpes aux vitres, et pas de vitres ! Jean Giono. *    Dans la très récente interview réalisée par François Malabave pour Fréquence mistral à propos du manuscrit du Chant du monde acquis ces temps-ci par la ville de Manosque, Sylvie Giono raconte justement une histoire bien... à la Giono ! Écoutez donc avant de lire la suite :  Le Chant du monde retrouve ses terres manosquines.  * Pourquoi une histoire bien à la Giono ?Parce que la fille cadette de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juin 2019

À propos de Lucienne Desnoues dans une lettre de Natalie Clifford Barney à George-Day (nom de plume d'Yvonne Debeauvais).

   C'est Colette qui eut à cœur de faire connaître la poésie de Lucienne à Natalie Clifford-Barney - alias L'Amazone 1886-1972 - qui, à son tour... Par la suite, cette dernière proposa vivement à Lucienne de se rencontrer. Mais - « bien trop réservée », (selon ses propres mots) - Lucienne déclina l'invitation ; ce que, des années plus tard, elle finit cependant par regretter quelque peu. Il est question ici du second recueil de Lucienne, Les Racines, alors récemment paru à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 juin 2019

Pierre Ricou. Sur une photo du plateau des Frâches, au Contadour.

   Haute-Provence a toujours été le terme dont j'ai revêtu depuis mon enfance l'idéal qui me faisait vivre : le pays de mon rêve éveillé et de mes amours lucides. Maximilien Vox * O que païs ! Pierre Martel *    Nous le découvrant avec art, par cœur, Pierre Ricou est assurément pour moi, sans conteste, le chantre photographique par excellence du vaste et tout autant singulièrement secret pays de Haute-Provence. Il est vrai que ses qualités d'âme ne lui échappent pas, jamais ; et qu'en chaque nouvelle... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
13 juin 2019

Première page d'Itinéraire. (Dans l'album de 1992).

À la mémoire d'Aldo.    Si la peinture de Serge Fiorio est présente aujourd'hui un peu partout dans le monde, avec une évidente concentration dans le sud-est de la France, la vie du peintre, elle, est moins connue, pour ne pas dire pas du tout. Nous nous contenterons ici, pour ne pas peser sur le silence indispensable à la contemplation des œuvres, de le regarder vivre et peindre un peu à chacune des étapes de sa vie ; si elles sont variées, toujours reliées entre elles par la peinture, l'unité néanmoins s'en dégage.On se... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juin 2019

Lucienne Desnoues. Une lettre de 79.

  *   Des liens, la liste n'est pas exhaustive. Montjustin à la belle époque.*Lucienne Desnoues.Lire Lucienne Desnoues.Lucienne cite Norge. Sur un portrait de Lucienne Desnoues. Impromptu 14.Une épistole de Lucienne Desnoues aux Fiorio.Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Pégase, entre autres.Fabuleuse Lucienne ! 3.Fabuleuse Lucienne ! 4.Fabuleuse Lucienne ! 5. Fablier : bon de commande.Le livret Trois de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juin 2019

Dernière page d'Itinéraire. (Dans l'album de 1992.)

   De longues marches sur la montagne de Lure et dans le Luberon se prolongent et aboutissent dans sa peinture qui - tour à tour selon les toiles - en recueille l'essentiel, en saisit certains aspects ou en traduit le caractère. «  La Haute-Provence représente pour moi quelque chose qui me tient si fortement à cœur que j'y ai jeté l'ancre il y a quarante-cinq ans pour un amarrage définitif. Je l'ai découverte en 1931, il y a juste soixante-et-un ans, en hiver. J'ai eu le privilège cette année-là, et souvent par... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 juin 2019

Portraits du peintre en Arlequin ?

Dites tout ce qui vous passe par la tête. Sigmund Freud (au début de chaque cure.) *    Quand dans l'un de ses "papiers" Axel Toursky évoque au passage, à propos de Serge, « ses paysages d'Arlequin... », on a envie de compléter par : « sont, en fait - ou en effet ! -, des miroirs intérieurs. » Des autoportraits d'une forme particulière, voilés à vrai dire, car en peintre uniquement, par agencement de surfaces interposé figurant sa palette qui, ainsi transposée, est alors forcément, assurément, en direct, on ne peut plus... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2019

À propos du fameux peintre-naïf-cousin-de-Giono.

Toutes les étiquettes qu'on me colle sur dos, ici ou là, n'ont qu'un seul mérite : me faire rire !Serge Fiorio *  Il est où le peintre niais ?Alfred Campozet(faisant irruption chez les Fiorio.) *    Voici ma réponse à une aimable personne qui me prévient que, grâce à son entremise, je serai peut-être contacté par les organisateurs de la prochaine Biennale des naïfs de Mâcon où « Serge pourrait bien être mis à l'honneur». Heureuse initiative de sa part puisqu'elle me donne une nouvelle occasion de préciser encore... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,