11 mai 2019

Lucienne cite Norge.

    Lucienne avait - on la comprend ! - une fervente et haute admiration pour la poésie de son beau-père Norge, son talent et son esprit. Moins pour l'homme lui-même. À son décès, en 1990, c'est elle qui se chargea d'établir avec soin et de faire publier Les hauts cris, le premier recueil posthume composé alors d'encore tout récents inédits. * Une si libre joie est le défi de l’homme... Tu m’as appris, cher Norge, à tenir ce défi. Tu m’as donné le goût de la parole claire et savoureuse, familière. Tu m’as conduit vers le... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]