29 décembre 2018

Chanter.

Serge et Isabelle l'amie musicienne : à cœur joie ! Gérard Allibert a la présence d'esprit en même temps que l'amabilité de me communiquer quelques liens vers des chants italiens bien familiers aux Fiorio : https://www.youtube.com/watch?v=0rrK_bh1FdI https://www.youtube.com/watch?v=O1dHawMu-90 https://www.youtube.com/watch?v=lCMDddb6Z3s * Des liens : André Bernard In memoriamNadia Boulanger.Yves Montand à Montjustin.Le pacifisme des Fiorio.De la musique ! (1)De la musique, suite.De la musique, suite de la suite.Le goût de la... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2018

Noël des Nourritures célestes par Lucienne Desnoues.

des Nourritures célestes.   Tant que dura leur séjour dans l’Étable, Marie et Saint Joseph eurent pour marmitons Des anges ! Vous songez : « Ce fut donc délectable !  Adieu ragotons de mouton, croûtons, Et salut noisettes d’agneau, miches surfines ! » Hé non ! Les séraphins, les séraphines, Préposés aux fourneaux du Ciel Ont devoir de nourrir le Souffle Essentiel Mais point de réjouir les papilles humaines. Dès l’aurore de la semaine, L’humble et glorieux couple eut donc à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 décembre 2018

Lanza del Vasto. Des vœux et des nouvelles de l'association.

* Des liens : Amis de Lanza del Vasto et blog Serge Fiorio. Portrait de Lanza del Vasto (chapitre XII d'Habemus Fiorio !).Le pacifisme des Fiorio.Ô belle à la fontaine. Frédéric Richaud : Voir Gandhi vient de paraître.Lanza del Vasto. Un article du Provençal en date du 13 mai 1958. Luc Dietrich par Frédéric Richaud.L'ami Luc Dietrich.Dietrich-Fiorio.Claude-Henri Rocquet.Rencontre et article de Claude-Henri Rocquet.Claude-Henri Rocquet. In memoriam.Petite pierre blanche.Survol autobiographique par Claude-Henri Rocquet. *... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2018

Une dédicace d'Anatole Jakovsky.

Anatole Jakovsky par Robert Doisneau qui le mit en contact avec Serge. * Quelques liens : Une lettre du pape.Texte d'Anatole Jakovsky.Ajout + Fontaine je ne boirai pas de ton eau. Une dédicace d'Anatole Jakovsky.Jakovsky. Bal masqué.Naïf ?Le billet de François Mangin-Sintès. Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1.Le billet de François Mangin-Sintès.Sous la neige, le pain !Serge et Maria * Musée international Anatole Jakovsky      
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2018

Les carriers Fiorio 2.

Ce n'est pas le travail difficile qui est monotone, c'est le travail superficiel. Édith Hamilton Serge Fiorio *    Après l'effort - Les carriers 1 -, le réconfort...Le solide équilibre et la stricte rigueur de composition de ce Fiorio de haute époque sont tout à fait remarquables, bien en accord, en osmose, avec la représentation de cette demi-douzaine de rudes gaillards rassemblés au moment d'une pause à même leur lieu de travail. Ouvriers carriers au repos est l'une des toutes premières huiles sur toile - peinte... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Les carriers Fiorio 1

Que diriez-vous, cher maître, si demain l’un de vos tableaux faisait son entrée au Louvre ?-  Déjà ! Serge Fiorio *    Comme on le voit, cette équipe d'ouvriers carriers - photographiée là par Serge lui-même, c'est fort probable - est en plein chantier de rectification d'un virage dans la campagne des environs de Taninges où l'entreprise Fiorio exploite par ailleurs et principalement, comme on le sait, une carrière à ciel ouvert. Dans le personnage deuxième à gauche assis en train d'écrire - et le seul à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2018

Martel. Les pinceaux brisés.

    Septembre 1939. Le 28, une délégation composée de Martel, Paul Bourdin et Edmond Pascal descend à Manosque demander à Giono d'intervenir auprès de ceux qui l'ont libéré pour que les circonstances atténuantes soient accordées à des jeunes insoumis du Plateau et d'Apt qui désirent revenir sur leur décision sans courir le risque d'être fusillés. Giono donne une réponse évasive à Martel et lui dit la fameuse phrase : « Comment, vous, Martel, un artiste, mélangez-vous l'art et la littérature aux problèmes de la vie... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 décembre 2018

Des nouvelles - fraîches ! - du blog Fiorio.

  Il en est de certaines œuvres d’art comme des quelques êtres dont nous pourrons un jour affirmer qu’ils ont véritablement fait route avec nous dans la vie. Françoise Bonardel *    Actualités et permanence de l'œuvre ainsi que biographie du peintre Serge Fiorio par André Lombard et quelques autres rédactrices ou rédacteurs, amis de l'artiste ou passionnés de l'œuvre. Le tout agrémenté, de temps à autre, de tribunes libres ou de billets d'humeur. Détail de La Carde, huile sur bois, 95x130 cm, 1960. * Le... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2018

Survol autobiographique par Claude-Henri Rocquet.

   Claude-Henri Rocquet et son épouse Annik font partie des dernières heureuses visites que Serge reçut à Montjustin dans son atelier. Aussi, pour mieux faire connaître et apprécier l'auteur de Rêver avec Serge Fiorio, voici un texte où il parle de lui-même, se raconte en une poignée de pages. Cette publication a lieu aujourd'hui ici grâce à l'amicale collaboration d'Annik, ce dont je la remercie vivement. Claude-Henri Rocquet donnant lecture publique lors de la première exposition Fiorio posthume qui eut lieu, en... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 décembre 2018

Un Fiorio à la vente.

  Bâtisseur souverain en ses toiles très composées, il obéit au génie d'un vaste pays, aux scènes intimes de la vie humaine ou animale, aux tragédies figées de l'aventure tellurique. Il va d'un pas de mieux en mieux assuré, attentif non pas à reproduire, ce qui le ferait verser dans le pittoresque, mais à traduire. Un art subtil et vigoureux se propose là comme une introduction, une initiation à l'un des plus altiers pays de France. Jean Mogindans Serge Fiorio, grand disciple du paysage.           ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]