01 août 2018

Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Pégase, entre autres.

  Vue du sud dès les premiers travaux - cheminée et fenêtres -  réalisés par Aldo Fiorio en  1950. Photo Serge Fiorio.     Une fois qu'il eut baptisé Pégasière la fruste grange qu'il offrit spontanément au cours d'un repas à ses jeunes amis - tout comme lui poètes - Lucienne Desnoues et Jean Mogin, « par-dessus la table, sur le plateau de sa main ouverte » pour qu'ils puissent désormais venir à Montjustin passer leurs vacances, Lucien Jacques eut tout de go encore le chic d'en orner avec talent -... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 août 2018

Lucienne Desnoues : une lettre à Jean Giono.1954.

* Quelques liens : Sur un portrait de Lucienne Desnoues. Impromptu 14. Une épistole de Lucienne Desnoues aux Fiorio Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Pégase, entre autres.Lire Lucienne Desnoues. Le livret Trois de Montjustin. *Giono. Impromptu 8. (Double mise au point). Les tribulations du premier Portrait de Giono. Le premier portrait de Giono. 1Le premier portrait de Giono. 2Le premier portrait de Giono. 3Le premier portrait de Giono. 4 (suite et fin). * ET :   « La musique a un pouvoir formidable : elle révèle... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2018

Dédicace et signatures.

Un livre est plus admirable par le bien qu'il produit que par la gloire qu'il procure. Alfred Auguste Pilavoine *    Merci à l'ami Pierre Renaud qui me fait parvenir copie de la dédicace apposée par le maestro sur son exemplaire de l'album Fiorio de 1992 ; celui-là qui comporte aussi - par là unique sans doute - les signatures des principaux autres membres de l'équipe éditoriale. Quelques liens : Pierre Ricou. In memoriam. * Une dédicace de Pierre Magnan. Élégie pour Laviolette, 2010.Tigre de papier par Gérard... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2018

Trois de Montjustin et deux conférences bientôt d'actualité à Digne-les-bains.

  Exposition Trois de Montjustin - Site officiel de l'office de tourisme Conférence sur Lucien Jacques - Site officiel de l'office de tourisme Conférence sur Serge Fiorio - Site officiel de l'office de tourisme (J'y parlerai aussi de Lucienne Desnoues). **** Le livret Trois de Montjustin version papier y sera gratuitement disponible. ****Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Pégase, entre autres.Lucienne Desnoues : une lettre à Jean Giono.1954.Lucienne Desnoues.Trois vers orphelins ?Impromptu 14. Sur un portrait de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2018

Eugène Martel peint par son ami Simon Bussy.

« Certains peuvent voyager à travers le monde et ne rien en voir. Pour parvenir à sa compréhension, il est nécessaire de ne pas trop en voir, mais de bien regarder ce que l’on voit. » Giorgio Morandi . * Simon Bussy - Dole 1870 - Londres 1954 -  Eugène Martel travaillant au portrait d'Henri Lacroisade. Huile sur panneau de 35,50 x 44 cm annoté au dos par le modèle : « Souvenir du petit atelier, 22, rue Visconti, à Paris, en 1893, où le soussigné en train de travailler au portrait d'Henri Lacroisade (qui ne fut jamais... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 août 2018

Terres de mémoire...

  TERRES DE MEMOIRE...Extrait Les ajoncs, la pierraille au sursis de l'hiver, Haute ruine aux lambeaux de songe, Tous les siècles de l'obscur dans le vent, La vallée, le grand pays familier et désert. Le couple né de ces granits, de ces racines, Et moi qui [...] Paru dans le blog Emilla Gitana Voir le message »
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2018

Eugène Martel et Simon Bussy au Contadour.

Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous. Paul Éluard. *   De récents courriers croisés avec mes amies Michèle Ducheny et Élisabeth Juan-Mazel, arrière-petite-nièce d'Eugène Martel, me fournissent de précieux éléments pour confectionner un nouvel article autour de Martel, Bussy, et la communauté de Giono au Contadour. En effet, suite à la parution d'Eugène Martel peint par son ami Simon Bussy, Élisabeth vient de nous apprendre que les deux amis peintres fréquentaient ensemble les paysages et le hameau du... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 août 2018

Récemment paru dans le blog Emmila Gitana.

  LE ROYAUME INVISIBLE...Extrait Où est la semence De l’arbre abattu, Des bois incendiés,   Ou bien racine vivante Ensevelie sous la cendre ? Sortant des replis du bourgeon   Quelle dernière feuille s’efforce A la vie, quelle dernière Fleur desséchée ?   Le [...] Voir le message » ET, à la mémoire de Serge, en réminiscence de sa vive passion pour la grande musique du XVIIIème dont il s'accompagnait si volontiers et si souvent en peignant - augmentant sans doute ainsi son propre niveau vibratoire,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2018

Martel et Bussy. Autour de deux portraits de Raoul Martin enfant.

   Lors de l'encore récente publication d'Eugène Martel et Simon Bussy au Contadour, Élisabeth Juan-Mazel, arrière-petite-nièce de Martel, écrivait en fin d'article, dans la rubrique des commentaires : « Eh voilà Bussy adopté en Haute-Provence ! Je vais en faire part à Philippe Loisel, descendant de Bussy et spécialiste de son œuvre. Nous prolongeons l'amitié Bussy-Martel en échangeant depuis les années 90 sur l'actualité des deux peintres... En 1897, les deux amis exposèrent ensemble chez Durand-Ruel, à Paris, Martel des... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 août 2018

Première Neige. 1961.

 Qu'est-ce que la neige ? Un peu de froid, beaucoup d'enfance. Christian Bobin *    La toute première Neige Fiorio date de 1961, à peine. Le peintre a alors tout juste cinquante ans, il est en plein mitan de sa vie, à mi-chemin. En parfaite santé et n'ayant jamais cessé de peindre, il se trouve donc à ce moment-là en pleine force de l'âge en même temps que de ses capacités de peintre.N'empêche, ce sujet directement tombé de tout en haut du ciel de haute-Provence est si nouveau dans son travail qu'il nécessite tout de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]