Pégasière MontjustinVue du sud dès les premiers travaux - cheminée et fenêtres -  réalisés par Aldo Fiorio en  1950. Photo Serge Fiorio.

    Une fois qu'il eut baptisé Pégasière la fruste grange qu'il offrit spontanément au cours d'un repas à ses jeunes amis - tout comme lui poètes - Lucienne Desnoues et Jean Mogin, « par-dessus la table, sur le plateau de sa main ouverte » pour qu'ils puissent désormais venir à Montjustin passer leurs vacances, Lucien Jacques eut tout de go encore le chic d'en orner avec talent - comment aurait-il pu en être autrement ! - l'entrée du pénombreux « préambule » d'un solaire Pégase de son invention qu'il peignit à l'huile à même un modeste petit carreau de terre cuite récupéré dans les ruines voisines.
C'est sans doute Aldo, frère de Serge - ou bien alors Alfred Campozet, le fameux poète-maçon habitant alors Reillanne - qui se fit ensuite un plaisir de sceller la rustique et originale pièce au mur, à jamais à cheval sur un clou.

Pégase

Quelle merveilleuse et impeccable carte de visite puisque dans le couple les deux sont poètes authentiques !
Photo collection particulière.

La Pégasière est - à la fois hélas et heureusement - l'une des toutes dernières maisons de Montjustin ayant gardé intactes les subtiles émanations d'où se dégage, encore aujourd'hui fortement sensible, le rude charme poétique de son âme première ; celle-là même que célèbre d'entrée Lucienne en son court poème La rebelle contenu dans son recueil La Fraîche paru en 1959 chez Gallimard.

Lucienne Rebelle

Fin des années 70, la chanteuse et réalisatrice Hélène Martin y tourna Mes Amis, mes Amours, son dernier Plain-Chant télévisé qu'elle consacra de grand cœur à Lucienne et à sa poésie. Jean Garcia était de la fête, Pierre Seghers, Jean Mogin, Serge...qui d'autre encore ?

*

NB : un recueil d'une douzaine de fables de Jean de La Fontaine réécrites à sa façon par Lucienne - et préfacé par elle - paraîtra cet automne en tête de volume dans Le Fablier, la revue annuelle de l'Association des Amis de Jean de La Fontaine. Cela pour célébrer et fêter cette année le 350ième anniversaire de la première publication des fameuses fables. J'y reviendrai, bien sûr, en temps voulu.

*

Aldo Fiorio.
Aldo par François Mangin-Sintès.
La vigne d'Aldo par Lucienne Desnoues.

*

Photos trois

*

Le livret Trois de Montjustin.

*

Lucien Jacques.

Lucien Jacques : le témoignage de Charles Tillon sur ses obsèques du 13 avril 1961 à Montjustin.
Aux Amis de Lucien Jacques.

Les Carnets de Moleskine.
Les poèmes de guerre de Lucien Jacques.
Album de dessins et gravures de Lucien Jacques
De la correspondance Lucien Jacques-Alfred Campozet.
Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues
AG Lucien Jacques et autres informations.
Un court poème que Lucienne m'offrit.

Un autre court poème que Lucienne m'offrit.

Dans le N° 12 des bulletins des Amis de Lucien Jacques
Sur une photographie de Lucienne Desnoues.

*

Jean Mogin.
De nouveau Jean Mogin.
La vie...gne de Jean Mogin.
Entre Lucienne Desnoues et Jean Mogin.
À propos de Jean Mogin.
Une lettre de Jean Mogin.
De nouveau Lucienne Desnoues.(Pages extraites d'Habemus Fiorio !)

*

Le livret Trois de Montjustin. 

Une épistole de Lucienne Desnoues aux Fiorio.

Causerie de Lucienne Desnoues. 1ère partie. (Pour le centenaire de la naissance de Colette).

 Causerie de Lucienne Desnoues, suite et fin.

 De Villon ... à Desnoues, par Ismaël.

 Pour Marcel Thiry

Lire Lucienne Desnoues.

Un court poème que Lucienne m'offrit.

De nouveau Lucienne Desnoues (pages extraites d'Habemus Fiorio !).

Sur une photographie de Lucienne Desnoues.

Le bombyx de Noël. Un conte de Lucienne Desnoues.

Noël du monde à l'envers par Lucienne Desnoues.

La vigne d'Aldo, par Lucienne Desnoues.

Hors-d'œuvre spirituel, par Lucienne Desnoues.

Noël de la maison neuve, par Lucienne Desnoues.

 Jean Mogin.

 Après vingt ans, par Lucienne Desnoues.

Une simple citation de Lucienne Desnoues.

Travail et mobiles poétiques, par Lucienne Desnoues.

 La vie...gne de Jean Mogin.

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier, par Gérard Allibert.

La vie est un tango.

INVITATION pour le 7 ET le 14 octobre à Céreste.

 Lucienne Desnoues ou la poésie de la terre.

Natures mortes, par Lucienne Desnoues.

Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues.

Lucienne Desnoues à Gréoux.

Marcel Thiry et le tournoi...par Lucienne Desnoues.

Un fromageon de mots.

Je me souviens de Montjustin par Gérard Oberlé.