Il y a maintenant des lustres que je garde toujours aussi précieusement en mémoire trois vers - orphelins ? - de Lucienne Desnoues, sans jamais être parvenu à en découvrir quelque part le poème en entier.

Lucienne Desnoues à Montjustin 1 Ph G Oberlé

Lucienne lors d'une fête à Montjustin. Photo Gérard Oberlé.

Lucienne me les aurait-elle tout simplement cités, isolés, à l'occasion d'une conversation au moment de leur écriture ? Car, en-dehors du fait que je sais, dur comme fer, qu'ils sont bien d'elle, je ne sais pas d'où je les tiens, quelles ont été les circonstances et le chemin par lesquels ils me sont parvenus.

Alors, si des lecteurs connaissent le poème, ils seraient alors bien aimables de se porter à mon secours. Je les en remercie par avance. Ils me délivreraient ainsi d'une obsession encore et toujours latente en pouvant enfin, grâce à eux, faire regagner sa place à ce trio.
Voici donc l'extrait (vraiment, en est-ce un ?) dans lequel le bel humour irrévérencieux de l'auteur (et non de l'auteure, merci bien !) m'avait sans doute fait le sauvegarder dans mon "disque dur" :

Dans le gousset de son habit,

Le temps freina d'un coup de frein si brusque, sapristi !

Qu'il en creva la doublure en satin moutarde.

Oui, au fond, peut-être est-ce bien là un tout...
Belle image à trois séquences d'un lapidaire mais cependant fort poétique rapport d'autopsie !

*

Quelques liens :

Le livret Trois de Montjustin. 

Une épistole de Lucienne Desnoues aux Fiorio.

Causerie de Lucienne Desnoues. 1ère partie. (Pour le centenaire de la naissance de Colette).

 Causerie de Lucienne Desnoues, suite et fin.

 De Villon ... à Desnoues, par Ismaël.

 Pour Marcel Thiry

Lire Lucienne Desnoues.

Un court poème que Lucienne m'offrit.

De nouveau Lucienne Desnoues (pages extraites d'Habemus Fiorio !).

Sur une photographie de Lucienne Desnoues.

Le bombyx de Noël. Un conte de Lucienne Desnoues.

Noël du monde à l'envers par Lucienne Desnoues.

La vigne d'Aldo, par Lucienne Desnoues.

Hors-d'œuvre spirituel, par Lucienne Desnoues.

Noël de la maison neuve, par Lucienne Desnoues.

 Jean Mogin.

 Après vingt ans, par Lucienne Desnoues.

Une simple citation de Lucienne Desnoues.

Travail et mobiles poétiques, par Lucienne Desnoues.

 La vie...gne de Jean Mogin.

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier, par Gérard Allibert.

La vie est un tango.

INVITATION pour le 7 ET le 14 octobre à Céreste.

 Lucienne Desnoues ou la poésie de la terre.

Natures mortes, par Lucienne Desnoues.

Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues.

Lucienne Desnoues à Gréoux.

Marcel Thiry et le tournoi...par Lucienne Desnoues.

Un fromageon de mots.

Je me souviens de Montjustin par Gérard Oberlé.

*

Expo Amis des Arts