C'est notre ami Pierre Renaud qui est le sourcier des précieux documents publiés ci-dessous. Je le remercie vivement de cet heureux et généreux partage dont je ne peux qu'imaginer Lucienne lui en être tout autant reconnaissante, ainsi que Colette elle-même et sans doute aussi La Société des Amis de Colette qui, en-dehors de la dédicace du recueil Les Racines, publia tout cela - alors encore inédit, bien que du vivant de Lucienne - en 2001, dans le numéro 23 de son toujours aussi riche bulletin.

Pensant en faire ainsi peut-être mieux goûter la lecture, j'ai opté pour une répartition de la publication en trois volets.

PS : qu'on se le dise !
Grâce à Gérard Allibert - autre ami sourcier efficace ! - à l'automne 2018 paraîtront, inédites, 12 contre-fables de la plume de Lucienne dans Le Fablier, la copieuse et érudite revue des Amis de La Fontaine fêtant cette année le
350e anniversaire de la première publication des fameuses fables (1668-2018).

*

Dédicace des Racines de Lucienne à Madame Colette

*

L1

L2

L3

L quatre

L5

L6

L7

 *

Quelques liens :

De Lucienne Desnoues à Colette (2).

De Lucienne Desnoues à Colette (3).

Causerie de Lucienne Desnoues. 1ère partie. (Pour le centenaire de la naissance de Colette).

Causerie de Lucienne Desnoues, suite et fin.

De Villon ... à Desnoues, par Ismaël.

Pour Marcel Thiry

Lire Lucienne Desnoues.

Un court poème que Lucienne m'offrit.

De nouveau Lucienne Desnoues (pages extraites d'Habemus Fiorio !).

Sur une photographie de Lucienne Desnoues.

Le bombyx de Noël. Un conte de Lucienne Desnoues.

Noël du monde à l'envers par Lucienne Desnoues.

La vigne d'Aldo, par Lucienne Desnoues.

Hors-d'œuvre spirituel, par Lucienne Desnoues.

Noël de la maison neuve, par Lucienne Desnoues.

Jean Mogin.

Après vingt ans, par Lucienne Desnoues.

Une simple citation de Lucienne Desnoues.

Travail et mobiles poétiques, par Lucienne Desnoues.

La vie...gne de Jean Mogin.

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier, par Gérard Allibert.

La vie est un tango.

INVITATION pour le 7 ET le 14 octobre à Céreste.

Le livret Trois de Montjustin.

Lucienne Desnoues ou la poésie de la terre.

Natures mortes, par Lucienne Desnoues.

Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues.

Lucienne Desnoues à Gréoux.

Marcel Thiry et le tournoi...par Lucienne Desnoues.

Un fromageon de mots.

Je me souviens de Montjustin par Gérard Oberlé.