06 mars 2018

Giono. Impromptu 8.

   Je dédie ces pages à Serge Fiorio dont l'œuvre peint respire à la même hauteur que l'œuvre écrit de son cousin Giono. Pierre Magnan. Pour saluer Giono.      Venant de mettre le nez dans une liasse d'articles de journaux - certains encore assez récents - dont les auteurs s'appliquent à ne pas voir Serge autrement qu'en « peintre-naïf-cousin-de-Gi-ono », j'en sors, je dois le dire, l'esprit passablement meurtri !En effet, quel radotage intensif ! Quelle vieille antienne ! Et quel détricotage à faire,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]