Sans la moindre accointance avec un certain retour à la terre bientôt prôné par le régime de Vichy, sa démobilisation de 1939 réactive aussitôt chez Serge le vieux rêve commun à lui et à son son frère Aldo de devenir un jour paysans, ensemble, de vivre de la terre dans une ferme située dans le sud de la France. Et de préférence en Provence dont tous les deux admirent depuis longtemps l'atmosphère, le climat, et surtout les paysages ainsi que les nombreuses - ou les rares - qualités de lumière. Mais, n'ayant pas le moindre premier sou vaillant pour acheter, ils espèrent donc un métayage.

En attendant, Serge s'active à la ferme de son beau-frère Achille, à Taninges où, écrit-il, dans une lettre de la mi-septembre 1940, il a « des regains à faire, des patates à arracher, des labours à entreprendre », toutes choses dans le droit fil de son projet, qui lui sont apprentissage de « cette vie où je veux aller bientôt ». « Élève-paysan », il travaille aussi chez d'autres pour apprendre le plus possible et se perfectionner.

Sa quête se faisant intérieurement très pressante, il entreprendra depuis Taninges - où, l'ambiance villageoise ayant beaucoup changé, il ne veut plus faire de projets - plusieurs grandes virées à vélo à la recherche d'un lieu où s'installer. Parmi d'autres tout autant circonstanciées, cette lettre à un ami proche en est un témoignage.

Lettre démobilisation

Lettre démobilisation 2

*

 

Amis des ArtsEt aussi :

Chères Amies, Chers Amis,
La tenue d’un Colloque de la Fondation Denis Guichard est toujours un moment d’exception.
Celui du SAMEDI 14 AVRIL n’y dérogera pas, ne serait-ce que par le thème retenu, CHOISIR LE VIVANT,qui nous concerne tous tant il questionne avec urgence notre humanité dans toutes ses dynamiques et dans tous ses choix ! et bien entendu par la présence d’Intervenants qui, dans leur diversité et leurs compétences, témoignent de leurs engagements pour le bien commun.
Vous pourrez prendre connaissance du programme en fin de page.

Le lien pour les inscriptions : http://www.forumsirius.fr/orion/_seance.phtml?inst=21023&lg=FR&via=offre-choisirlevivant&offre=choisirlevivant

Par contre les places seront limitées à la contenance de  l’Athénée Théâtre Louis Jouvet, lieu splendide situé 7 rue Boudreau, PARIS IXème.

 Il est donc conseillé de s’inscrire au plus tôt.

 Précisions :
- ce qui est mentionné comme “série” sur l’accès à réservation correspond en fait aux “catégories” des diverses zones d’emplacement à l’intérieur du Théâtre
- le tarif indiqué est bien pour l’intégralité de la journée, l’accès au colloque ne comporte pas de réservation par séquences de la journée
- le numéro de réservation téléphonique pour la billetterie 01.53.05.19.19 est accessible entre 14 et 18 h

 Dans la perspective, heureuse, de vous y retrouver peut-être,
bien cordialement,

Philippe COURBON

Mon dernier billet d’humeur paru sur le compte Facebook de la Fondation Denis Guichard
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1527850340591693&id=148581311851943
 

Programme : https://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&ik=d872f9ee9f&view=att&th