Deux rendez-vous à ne pas manquer pour fêter et célébrer

TROIS DE MONTJUSTIN

 à Céreste.

 

Photos trois

 

   Après des expositions monographiques remarquables tour à tour consacrées à l’éditeur Robert Morel, aux écrivains Pierre Magnan et Jean Proal, à d’autres encore, la médiathèque départementale du 04, à l’initiative de Vincent Girard, poursuit son programme éditorial plein de sens en célébrant cette fois Trois de Montjustin en les personnes du peintre Serge Fiorio, de la poétesse Lucienne Desnoues et du poète-aquarelliste Lucien Jacques.

Bien que de tempéraments et donc de talents différents, autonomes, Lucienne Desnoues, Lucien Jacques et Serge Fiorio forment une solide et pure constellation à eux trois ; le nom de l’un reliant immanquablement à celui des deux autres.

Poètes - chacun bien à sa façon - ils ont créé en grande partie sous un même ciel, s’y désaltérant à la même source : celui et celle de Haute-Provence. Haute-Provence chérie, si haute en leur cœur, réellement, qu’elle leur est à la fois pur paradis où il fait bon vivre et vraie terre d’élection pour leur art. De plus, ils y sont proches voisins et proches amis en leurs vies, quoique bien différenciés en leurs œuvres.
Puis, vrai de vrai, tous les trois reposent finalement pour l’éternité au flanc d’une même douce colline, au petit cimetière-jardin du minuscule village de Montjustin où ils vécurent entre terre et ciel, à mi-chemin entre Apt et Manosque. Ce sont là les principales raisons de les rassembler aujourd’hui pour une même et unique célébration. Mais il y en a d’autres plus spécifiques, justement, à chacun de leur talent respectif ; talent croisant cependant souvent la trajectoire de celui des deux autres, créant ainsi la trame serrée d’une parenté patente au sein d’une même famille d’esprit.

L’inauguration aura lieu le samedi 7 octobre à 17 heures à la médiathèque de Céreste où Aude Marchand chantera Lucienne Desnoues. C’est ensuite le samedi 14 à 16 heures précises qu’aura lieu une conférence à deux voix – donnée par Jacky Michel et André Lombard - sur ces trois artistes hors-norme qu’ils connaissent bien. À cette occasion des œuvres et des extraits de vidéos seront projetés et commentés.
Cela se déroulera, non plus à la médiathèque mais à deux pas de là, dans la salle municipale du cinéma qui est plus spacieuse. L’entrée est gratuite ainsi que la visite de l’exposition qui restera visible du 7 octobre au 22 décembre aux heures suivantes d’ouverture au public :

Lundi 14 h à 18 h 30
Mardi, Mercredi, 9 h 30 à 12 h et après-midi de 14 h à 18 h 30
Jeudi de 9 h à 12 h
Vendredi de 9 h 30 à 12 h
Samedi de 10 h à 12 h

Aux côtés d’ouvrages à la vente, un livret d’accompagnement comportant des reproductions, des textes et des photographies inédites sera gratuitement disponible pour chacun et chacune des auditeurs et des visiteurs.

Dessin du berger devant MontjustinDessin à l'encre du Berger devant Montjustin. Années 60.