Elle est partie l'amie Lilie qui riait toujours de si bon cœur de concert avec son cher voisin et ami Serge à Montjustin. Épouse et mère de famille, bergère, fromagère, jardinière, cuisinière, intelligente de cœur, l'âme généreuse donc, elle était l'une des fortes personnalités - et sans conteste parmi les plus attachantes - du village où son souvenir heureux ne s'effacera pas de sitôt.

Lilie et Serge

Les deux complices ici sur le pas de la porte de la cuisine Fiorio - et sous la colombe de la paix en plein vol, gravée jadis par Aldo à même la pierre du linteau - au cours d'un des derniers carnavals au village auxquels Serge assista.

 

Colombe de la Paix Fiorio 4

 

 Adieu chère Lilie ! Et maintenant, bonne route à toi sur l'autre versant de la vie !