« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier, mais dans ma vie. » Rapportée à la peinture, bien entendu, cette déclaration de Blaise Cendrars Serge Fiorio aurait tout aussi bien pu la faire sienne, sans aucun problème.

En effet, depuis les tout débuts de sa carrière, les multiples activités de sa vie quotidienne sont au cœur de son processus créatif.
Passant de l'une à l'autre, qu'il jardine ou coupe du bois de chauffage en forêt avec son frère, qu'il médite, solitaire, tout en croquant une pomme cueillie à son propre verger pendant la garde du troupeau de chèvres et de brebis, qu'il maçonne en équipe, quoi qu'il fasse - jusqu'au rêve, et même à l'hallucination qui soudain fond sur son regard à l'improviste, s'en empare - on en retrouve bien plus que la trace dans son travail d'artiste : la forte empreinte, puisque quasi toutes peuvent lui être, chacune à leur tour, des sujets de choix composant et formant ensuite - constellations dans le ciel de son œuvre - des thèmes aussi riches que variés qui eux-mêmes souvent se répondent encore, se marient, s'aimantent visiblement, vibrent ensemble.
Thème des bûcherons au travail qui s'accorde, par exemple, avec telle ou telle scène pastorale, et l'une d'entre elles avec telle autre, très différente de nature, d'un chantier de maçonnerie en plein air. Comme si, finalement, tout pouvait de fait être relié à tout - ou presque - en un certain monde unifié, clarifié et cohérent comme un ciel étoilé : le sien, celui de sa peinture.

Dessin_d_un_man_geAinsi, de même, depuis le premier jour où il les a vus, merveilleux en leurs rondes à la fête foraine, les chevaux de bois de son enfance ne se sont jamais plus arrêtés de tourner et les savoureux personnages du fameux carnaval de Taninges, ceux - plus énigmatiques encore à bien des égards - des bals masqués de sa jeunesse, sont devenus éternels, tout comme l'est pour lui - secret et mystérieux à point sous son pinceau à l'âge adulte - le pays de Haute-Provence où il s'installe d'enthousiasme en 47, et qu'il porte dès lors très haut en son œuvre, comme un flambeau, jusqu'à la fin, à jamais.

Avoir un regard de peintre c'est vraiment se trouver en possession - ou être possédé - d'un sacré pouvoir ! L'adjectif n'est pas trop fort, ni trop vaste, non. Musicien des couleurs et des formes servi par un grand métier agrandi sans cesse par le travail patient, l'intuition et l'expérience, ce pouvoir Serge l'a pourtant exercé le plus naturellement du monde comme toute autre de ses multiples activités sans jamais l'en dissocier afin d'en extraire à l'envi, grâce à lui, matière et motifs à peindre.
À la peinture toute sa vie il est resté fidèle car, très jeune encore, celle-ci lui fut déjà aussi vitale que l'est le pain ou l'ozone de l'air pour son corps ; j'allais même écrire - dans le cas, pourquoi ne pas user de cette image entre toutes des plus primordiales -, le sein de sa mère. L'atelier étant son dojo personnel où il pratiqua de front - non assis en tailleur mais debout, bien droit face au chevalet, zen cependant - une certaine transformation de lui-même et du monde, les deux, chez lui, allant toujours de pair.
Certes, nul ne peux d'aucune façon mesurer le chemin intérieur parcouru en un peu plus de quatre-vingt ans de peinture, mais extérieurement les œuvres produites à mesure de ce cheminement témoignent en faveur d'une grande liberté acquise et d'une parfaite indifférence aux canons classiques de la modernité.

 

*

Impromptu 1    Impromptu 2    Impromptu 3    Impromptu 4

 

*

 

STAGE DE WENDO VERBAL à REILLANNE

pour femmes & adolescentes

 ce samedi 16 septembre (9h00-17h30)

Il reste quelques places.

Le prochain stage de Wendo Verbal sur le 04 n'aura lieu que... le samedi 3 février 2018. À moins que vous organisiez un stage pour un groupe.

Bien cordialement,
Chan & l'équipe

*

UN RAPPEL

 
DANS DEUX  SEMAINES SAMEDI  !
places limitées : réservations obligatoires
 
Journée organisée par la Mairie de Reillanne
 
 ce sera le SAMEDI 30 SEPTEMBRE à REILLANNE (04)
JOURNEE BIO ENVIRONNEMENT sur le thème de L’EAU
 
François Veillerette, Générations Futures,
Emmanuel Poilane, Fondation France Libertés,
Dr Béatrice Milbert, médecin chercheur
 
sans oublier nos Acteurs plus locaux :
Mathieu Marguerie, Agri Bio
Noël Piton,  Pôle gestion de l’eau
Philippe Payraud, spectacle pour les enfants
 nous serons tous là !
 Attention
 
places limitées : inscriptions obligatoires auprès de la Mairie de Reillanne au 04.92.76.42.07
 3 € la conférence / 10 € le pass de la table ronde et des 3 conférences
 
 Déroulé de la journée: 

10 h à 12 h Table Ronde

             Mathieu Marguerie « manger bio c’est bon pour l’eau »

                               Ingénieur Agronome

                               Associations Agri bio 04 et Bio de Provence

            Noël Piton « les ressources et les usages de l’eau entre Lure et Luberon »

                               Ingénieur agronome

                               Président du SIIRF (Syndicat Intercommunal d’Irrigation de Forcalquier)

                               Responsable du pôle Gestion de l’eau / Irrigation

                               Auprès de la Chambre départementale d’Agriculture du 04

            Claire Dufour, Maire de la Commune de Reillanne

14 h  à 16 h Conférence - débat

            François Veillerette

            « Plus de pesticides dans l’eau »

                               Auteur de « Pesticides : révélations sur un scandale français »

                               Porte-parole de « Générations Futures », ex Mouvement pour les droits et le respect des générations futures

                               Président du réseau européen Pesticide Action Network (PAN Europe)

                               Site : https://www.generations-futures.fr/

 

(16 h  à 17 h pour les enfants)

            Spectacle gratuit autour de l’eau

            Pour les Enfants

            Philippe Payraud

            Association Anamorphose

17 h à 19 h Conférence - débat

            Emmanuel Poilane

            « L’eau : bien commun de l’humanité : un droit humain incontournable »

                               Directeur de France Libertés Fondation Danielle Mitterrand

                          Le droit pour tous à disposer d’une eau potable, libre et gratuite est devenu un des premiers combats de cette Fondation, ONG qui bénéficie depuis 1991 du statut consultatif auprès de l’ONU. Site : http://www.france-libertes.org/

20 h 30 soirée conférence débat    

            Dr Béatrice Milbert

            « La mémoire de l’eau »

                               Docteur en médecine et Chercheur. Collaboratrice associée aux travaux du Dr Jacques BENVENISTE (1935 -2004) qui a publié en 1998 ses travaux de recherche sur la mémoire de l’eau. Explorations qui se poursuivent grâce au Professeur Luc Montagnier dont elle soutient les travaux avec le Groupe Chronimed en tant que Vice-Présidente, et active intervenante des « water conférences »,  rendez-vous annuel de tous les chercheurs au niveau international.

Animation présentation coordination de la table ronde et des conférences : Philippe COURBON, Éducateur de santé nutritionniste, conférencier, consultant, formateur.

Cabinet IDEE

bien à vous,
Philippe COURBON
Chargé de Mission