01 juillet 2017

Autres cavaliers dans la neige par Ismaël.

AUTRES CAVALIERS DANS LA NEIGE, de nuit ceux-là  ouLa Grande-Pugère, au gros de l'hiver, c'est la Sibérie ...      Juste deux mots. De circonstance peut-être. C'est Langlois qui raconte : Les mystères et moi nous faisons bon ménage. Je me mets en selle, et en avant ! (...) À partir de Saint-Maximin la progression se fait de façon plus satisfaisante. Il neige moins et, enfin, il ne neige plus. La nuit est toujours noire comme un pétard et, bien entendu, nous ne rencontrons pas un chat. Qui aurait l'idée de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 juillet 2017

Cavalier dans la neige : rêve ou réalité ? par François-Mangin-Sintès.

   Je retrouve cette photo d'un cavalier dans la neige que Serge Fiorio a peint en 1993 et qui fut exposé à la Tour-d'Aigues. Ce tableau qui est l'un de mes préférés (en fait, il y en a beaucoup trop pour que je puisse en désigner un seul ! ) illustre avec justesse le propos d'André Lombard du 28 juin : « un ciel sur la terre », une formule qui sied à merveille aux intentions du peintre. Plus que dans d'autres sujets traités sur le même thème, dans ce tableau, le cavalier sans repère d'amer, sans objectif à atteindre,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2017

Portraits en pied par Ismaël.

- PORTRAITS EN PIED - «LES SANS-DENTS » et  «LES GENS QUI NE SONT RIEN»  Par messieurs Louis le Nain, Vincent Van Gogh et Serge Fiorio  Mis en musique sur un poème de Victor Hugo  Bref épilogue par Herman Melville   Serge Fiorio - Halte des réfugiés espagnols - 1946/1947   Didascalies : L'action se situe en France, de nos jours (mais les tableaux accrochés aux murs témoigneront clairement que celle-ci ne date pas de hier)Les personnages sont totalement anonymes, on sait seulement qu'ils ne sont... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2017

Un rapide compte-rendu.

   Parmi les formes actuelles de la maladie du déracinement, le déracinement de la culture n'est pas le moins alarmant. Simone Weil. L'enracinement. *    Un rapide compte-rendu : le tableau de bord indique que depuis la création du blog Serge - le 28 janvier 2014 - 818 messages  y ont été publiés, ainsi que 2896 photos. Les messages ayant eux-mêmes suscité 210 commentaires.Il y a eu à ce jour 50.300 visiteurs, et les abonnés sont au nombre de 16. Ce chiffre de 50.300 est à corriger à la baisse car il s'agit... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juillet 2017

Synthèse par François Mangin-Sintès.

   Je voudrais apporter une précision et faire quelques remarques à mon commentaire Cavalier dans la neige : rêve ou réalité ?. Quand je parle d'un au-delà, il ne s'agit pas pour le peintre d'accéder à ce que Friedrich Nietzsche nomme arrière-monde, c'est-à-dire l'existence d'un monde transcendant supérieur au monde terrestre, non plus un monde idéal fait de morales. Les personnages peints et en l'occurrence ce cavalier, sont des êtres qui vivent dans le monde sensible et qui n'aspirent à rien d'autre que d'être en accord... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 juillet 2017

Un dessin de paysage.

   Il existe pour chaque homme des lieux prédestinés au bonheur, des paysages où il peut s'épanouir et connaître, au-delà du simple plaisir de vivre, une joie qui ressemble à un ravissement. Jean Grenier, Inspirations méditerranéennes.  *    Partita de l'œuvre peint interprétée au dessin, cette belle pleine page au crayon non datée - mais des années 70 sans doute - m'a aimablement été communiquée par mon ami Jacky Michel, président des Amis de Lucien Jacques, qui en a fait l'heureuse découverte aux côtés... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2017

Une double citation du peintre.

  *  Traduzione a cura di Agostino Forte : Una doppia citazione del pittore Serge Fiorio, Espinousse  “ Giungere a dipingere spettacoli così belli quanto inaspettati come quelli che mi sono dati a vedere ad occhi chiusi o nei sogni, è una sollecitazione costante che, con mia grande gioia, ogni giorno mi spinge sempre più oltre. “ Serge Fiorio  *** Giardino con giovane persiano (affresco)  
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

Autre Carnaval...par Claude-Henri Rocquet. (Extrait de Rêver avec Serge Fiorio).

Carnaval au marin, huile sur toile, 55x46 cm, 1965. * Quelques liens Extrait de Rêver avec Serge Fiorio par Claude-Henri Rocquet.Un autre extrait de Rêver avec Serge Fiorio par Claude-Henri Rocquet. 2011. Claude-Henri Rocquet. In memoriam. Une citation de Claude-Henri Rocquet.Prix des lecteurs .   *     * Une “visite” auditive de la France et de ses langues ! Atlas des langues régionales, mis au point par des chercheurs du CNRS. Magique... https://atlas.limsi.fr/      
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2017

D'infinis paysages. Extrait.

Oui, voici la colline et la vallée, Voici le lac et le reflet des nuages. La lumière les dévoile aube et soir ; Et le printemps revient à tire-d’aile ! Terre habitable, humain séjour provisoire : Il n’est vrai paysage que de nos mémoires… Ô pays ! ô âge ! Transplantés ici, Nos désirs et paroles nous unissent À tous les lointains, au grand iambe Du prime matin du monde. Écoutons donc Le chant des âmes errantes, de leurs élans Inachevés, chant fondu dans les sources Et la brise, chant nôtre ! L’infini n’est autre Que nos... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2017

A propos d'un détail du Deuxième portrait de Giono, 1989.

    L'un entend plus, l'autre moins, de la puissante mélodie de l'arrière-fond. Beaucoup ne l'entendent plus du tout. Eux sont comme des arbres qui ont oublié leurs racines. Rainer Maria Rilke. *      Je viens tout juste d'apprendre que, chez Virgile, le mot nimbus désigne un nuage entourant les dieux tandis que, depuis l'enfance, je sais que le nimbe - ou encore auréole - est, dans l'iconographie chrétienne, un disque placé sur la tête des saints, là aussi l'entourant, et qu'il est signe spécifique... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]