03 juin 2017

Mais tant pis pour moi ! Billet d'humeur camusienne.

   « Tout ce qui dégrade la culture raccourcit les chemins qui mènent à la servitude » déclare Albert Camus. Cette pensée hautement militante me semble, telle quelle, aujourd'hui parfaitement applicable au domaine de ce qui, sous le vocable d'art contemporain, pollue les esprits, trop souvent la nature et tous les beaux lieux patrimoniaux qui, en accueillant ses manifestations, lui servent de caution.« La plus belle des ruses du diable, écrit Baudelaire, est de vous persuader qu’il n’existe pas ! » Si je... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]