01 mai 2017

Brins de muguet japonais.

   Quelle bonne nouvelle que l'annonce de cette toute récente publication de notre cher ami Satoru Yamamoto dont la spécialité est celle de traduire Giono en japonais. Cette fois il s'agit d'un ouvrage plus personnel encore : Balades au pays romanesque de Jean Giono. (À quand une traduction en français ?). Les illustrations photographiques sont bien choisies et du plus bel effet, pareilles pour l'œil à des fenêtres ouvertes sur le texte. Naoko en compagnie d'Henriette Lauga dans la salle d'exposition des Amis des arts de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2017

Giono à Taninges 1 : un article du Dauphiné libéré.

   Je dois la copie de cet article de journal - et une autre encore, d'un autre article plus récent sur le même sujet - à la générosité d'Irma et René Rosnoblet, de Scionzier en Haute-Savoie, qui, préparant une conférence sur Giono à Taninges sont récemment venus m'interroger. Fin des années quatre-vingt-dix, René avait rencontré Ezio - le plus jeune frère de Serge et le seul Fiorio s'étant définitivement établi à Taninges - par l'intermédiaire d'un ami commun. Celui-ci lui parla bien sûr avec enthousiasme du Giono de cette... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2017

Giono à Taninges 2 : un deuxième article du Dauphiné libéré.

   Complément  au billet d'hier : Giono à Taninges 1. Un lien vers un article -17 juillet 2014 - sur le sujet, de Gérard Allibert : Il faut aimer. Le billet de Gérard Allibert. ET : Rétrospective de Taninges, 1983. Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1. Giono à Taninges 1 : un article du Dauphiné libéré Giono à Taninges 2 : un deuxième article du Dauphiné libéré Un de Taninges.  
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mai 2017

Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1.

Quelques liens :   Rétrospective de Taninges, 1983.   Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1.  Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 2. Le Messager du 23 sept 83. Il faut aimer. Le billet de Gérard Allibert.   Giono à Taninges 1 : un article du Dauphiné libéré Giono à Taninges 2 : un deuxième article du Dauphiné libéré   * Les musées de Laval ont le plaisir de vous convier à la soirée inaugurale des expositions Anatole Jakovsky et La Sirène et À corps ouvert. le jeudi... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2017

Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 2. Le Messager du 23 sept 83.

Rétrospective de Taninges, 1983. Article du 19 mars 2015 Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1. Il faut aimer. Le billet de Gérard Allibert.Giono à Taninges 1 : un article du Dauphiné libéréGiono à Taninges 2 : un deuxième article du Dauphiné libéré Un de Taninges. * Une pétition : non a l'exposition universelle 2025 sur les terres agricoles
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2017

Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 3. Dauphiné libéré du 12 sept 83.

Rétrospective de Taninges, 1983. Article du 19 mars 2015 Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 1.   Taninges 1983. Première rétrospective Fiorio. 2. Le Messager du 23 sept 83.   Il faut aimer. Le billet de Gérard Allibert.   Giono à Taninges 1 : un article du Dauphiné libéréGiono à Taninges 2 : un deuxième article du Dauphiné libéré Un de Taninges. *     Chers colibris,   À la... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mai 2017

Derrrnièrrres volontés, 1.

   Il n'y a qu'une manière aujourd'hui de parler de spiritualité, c'est de l'allier à l'humour, à la poésie, à une philosophie au pied vif. Ce qui est lourd n'a pas d'avenir.   Christiane Singer      Je me souviens de ce matin où peu après mon arrivée chez lui de bonne heure, au moment de déguster ensemble le premier café tout frais comme de coutume, Serge me tendit une enveloppe scellée en me disant avec ce qui me parût être, sibyllin, un petit sourire en coin - mysté-rieur - auquel, sur le... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mai 2017

Pierre Magnan. Autographe dans le livre d'or de la rétrospective de Céreste, 20 janvier-28 février 2006.

Serge, je t'ai écrit un jour « Tu es un grand peintre », ce n'est pas une appréciation d'écrivain, c'est celle d'un homme heureux devant ta peinture. « C'est la vie arrêtée ». Tous ceux qui ont une âme droite doivent t'en être reconnaissants. C'est bien à toi de nous avoir permis de te connaître encore et encore. Amitiés, Pierre Magnan le 13. 02 06. *   Quelques liens : Mes rencontres avec l'œuvre par Pierre Magnan.1992.   Exposition Magnan - et les autres - de la Médiathèque départementale du 04. Une lettre de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mai 2017

Je viens de voir hier des peintures à s'évanouir de joie ! par Gérard Allibert.

Je viens de voir hier des peintures à s'évanouir de joie !    Lorsque, ce 3 décembre 2015, on se connectait à la page nouvelle de ce blog, on s'y retrouvait au pied levé (et pas uniquement à cause de l'heure matinale !) en présence d'un tableau véritablement extra-ordinaire de Serge face auquel je demeurais, pour ce qui me concerne, immédiatement estomaqué.  Sur ce coup-là, j'encaissais en effet, et sans, André, la moindre mise en garde de ta part, un uppercut digne de l'illustre Mohamed Ali ! À peine le temps... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2017

Derrrnièrrrres volontés, suite.

   Ce qui reste d'une existence, ce sont ces percées de présence sous l'enveloppe factice des biographies. Christiane Singer       Ma récente évocation des dernières volontés de Serge parue ici même il y a quatre jours (Derrrnièrrres volontés,1.) m'a évidemment tout de suite remémoré les trois dernières semaines de sa vie, parmi nous : chez nous, à Viens où, selon ses propres mots en rien innocents, il était « venu en vacances ». Derniers jours, pendant lesquels il nous a encore très... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]