28 avril 2017

Natures mortes par Lucienne Desnoues.

   Leurs sensibilités étant proches, cela fit tout de suite d'eux trois des amis véritables. N'empêche - mais contrairement à Jean Mogin, son époux (Texte de Jean Mogin) - Lucienne n'a jamais rien écrit - qui sait pourquoi ? - sur la peinture de Serge et c'est regrettable car son talent de grand poète inspiré était, entre tous, tout particulièrement à même de pouvoir rejoindre celui du peintre exerçant le sien en son monde sur chacune de ses toiles. Par contre, elle célébra bien souvent, aussi bien oralement que par... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]