Ces deux textes - transcrits ici en français de la main même de Serge - font partie des critiques et compte-rendus parus dans diverses revues et journaux allemands en regard des nombreuses expositions Fiorio qui, itinérantes, eurent lieu au début des années soixante dans toute l'Allemagne sous la houlette du jeune, dynamique et persuasif, écrivain Hubert Fichte.

Ils font partie d'une liasse entièrement manuscrite comportant en tout une bonne dizaine d'articles, tous à mon avis directement recopiés sous la dictée d'un traducteur occasionnel ou - pourquoi pas, qui sait ? - de Fichte lui-même. Il semble donc que Serge ait alors eu à cœur de les rassembler, convertis ainsi en plus ou moins bon français, pour les conserver à sa disposition. Quant on sait combien Serge - avant et par la suite - s'est si peu penché sérieusement sur l'organisation de sa carrière et la mise en avant de sa peinture - il y fut très, puis toujours assez réticent, décourageant délibérément de nombreuses personnes pourtant fort motivées - ces documents sont témoignages qu'à l'époque il a cependant fait effort un moment, peut-être entraîné et finalement persuadé par les conseils éclairés de Fichte qui, il faut le souligner, fut pour lui un mentor de tout premier ordre au cours de leur pourtant extrêmement courte relation d'à peine deux années.

Textes expos Serge 1

Texte expo Serge 2

*

Les musées de Laval ont le plaisir de vous convier à l'inauguration de l'exposition : Jules Lefranc, un certain regard.
 
le vendredi 17 mars à 18h30
Au Musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers
Place de la Trémoille
 
Cette exposition sera présentée du 18 mars au 11 juin.
 
Très cordialement.
Jules Lefranc était un visiteur familier des expositions Fiorio.