21 février 2017

Sur un Paysage du Luberon.

   Je dois dire que je n'ai pas tout de suite reconnu ce Fiorio à la fois calme et tourmenté, jouant en équilibre sur les deux tableaux, si je puis écrire, mais bien beau en somme, qui vient tout juste de changer d'usufruitier (selon la juste et belle formule pleine d'esprit de mon ami Gérard Dressay). Je l'avais pourtant déjà pas mal admiré - mais pas assez ! - chez le précédent, installé en bonne place tout près de son bureau, sur les murs de son cabinet de consultation médicale où aujourd'hui est de nouveau heureusement... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 février 2017

Madame de Candolle fait à nouveau rêver, par Michel Kreutzer.

   Dans le portrait de Madame de Candolle, on peut encore repérer un jeu de contrastes extrêmement suggestif dans la symétrie haut/bas et gauche/droite. Le regard clair, transparent, absent, de la jeune femme, s'oppose à l'œil noir et menaçant des têtes animales que dessinent les mains ornées de bagues. Ces mains évoquent selon moi des têtes de loups, la gueule entrouverte, les oreilles rabattues sur le crâne. Elles me rappellent les jeux d’ombres chinoises où l'on fait jaillir toute une faune en s'interposant entre un... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 février 2017

En l'honneur de Serge Fiorio, par André Pierre Fulconis.

   En l’honneur de Serge Fiorio, du tissu de mes deux derniers bouquins, je tire ces citations de Provençaux de vie, comme lui Italiens de premières racines, qui ont semé, planté, donné fleurs et fruits en Provence. En voici la simple mosaïque correspondant à quelque un pour cent des textes du Louis Guillaume Fulconis, 1818-1873, statuaire, une vie d’amitié (Provence, Algérie, Normandie, Paris), et du  Dictionnaire illustré du village de Provence. Afin de ne pas (encore plus !) alourdir le texte, on trouvera les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

Soutter, la tante Antoinette et Giono.

 Merci ici à mon ami Jean-Luc Blanchet qui m'a aimablement prêté l'ouvrage.  Dans le livre de Michel Layaz, Louis Soutter, probablement paru en août 2016 aux éditions Zoé, le chapitre Eté 1933 qui va de la page 162 à la page 178, est entièrement consacré à deux personnages de la famille Fiorio : celle que toutes et tous appelèrent toujours « la tante Antoinette » - effectivement sœur d'Émile, père de Serge - et Jean Giono, comme on le sait, cousin d'Émile. Il s'agit de la relation d'une partie d'un séjour de Giono à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 février 2017

Un autre article de Jean Tourette.

Jean Tourette dans l'atelier de Montjustin. Quelques précisions sur Jean Tourette et un autre article de lui dans : Jean Tourette, dans La Marseillaise du 10 août 1975
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]