22 février 2017

Madame de Candolle fait à nouveau rêver, par Michel Kreutzer.

   Dans le portrait de Madame de Candolle, on peut encore repérer un jeu de contrastes extrêmement suggestif dans la symétrie haut/bas et gauche/droite. Le regard clair, transparent, absent, de la jeune femme, s'oppose à l'œil noir et menaçant des têtes animales que dessinent les mains ornées de bagues. Ces mains évoquent selon moi des têtes de loups, la gueule entrouverte, les oreilles rabattues sur le crâne. Elles me rappellent les jeux d’ombres chinoises où l'on fait jaillir toute une faune en s'interposant entre un... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]