18 janvier 2017

Un billet de saison.

   Ici, vers Glorivette peut-être, ou les Piroublets par exemple, au pied des plis nord du Grand Luberon, en pleine solitude, cette fois l'hiver règne en plein, sans partage, en maître souverain. Et les deux grands rejetons surgis, résurgents, d'entre les épaisses écorces de la carcasse du vieil arbre ainsi ressuscité s'y abandonnent malgré leur jeunesse, s'y accordent, s'y plient de bon gré, créant par la seule trame dépouillée, maintenant quasi nue, de leur branchage une sorte de sobre vitrail élémentaire. Vitrail rempli... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]