17 décembre 2016

Apport d'un témoignage sur Giono au Contadour par notre ami André Pierre Fulconis.

   J’ai cité dans mon dernier livre* le témoignage de mon cousin, et ami cher, Henri Pertus (1908-1990), le peintre frère de Serge Fiorio, tous deux en leur temps les peintres mages du Luberon : « C’était dans les années 1937-1938. Nous commencions déjà à subir le poids étouffant de la société industrielle. Jean Giono, le plus grand écrivain provençal en langue française, venait de publier Les Vraies richesses, aussi devint-il notre prophète. Il passait l’été au Contadour, où il avait créé une communauté ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]