12 décembre 2016

Deux pages de Pierre Magnan.

   C'est en 1986, quatre années, donc, avant la publication de son magistral Pour saluer Giono, que Pierre Magnan rédige sur demande, à l'adresse de Jacques Ibanès, deux pages - passionnelles et passionnantes sur Giono - visiblement sorties de sa plume avec force d'un seul jet très direct. D'autre part, pas besoin d'être graphologue émérite pour s'apercevoir que l'écriture manuscrite témoigne elle aussi, c'est assez évident, de la forte et vive émotion irradiant de leur contenu. Pour Jacques Ibanès, il s'agissait alors de... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]