13 octobre 2016

Le viager des Roure.

   Pour petite entrée en matière de cette lettre, il faut savoir que monsieur et madame Roure formaient le dernier couple de paysans habitant dans le village même, les autres étant tous dans leur ferme de l'une ou l'autre vallée que Montjustin domine. Âgés tous les deux, sa femme malade, monsieur Roure attèle encore tel jour courageusement son mulet pour aller tenter de sauver son foin bien sec des trombes d'eau promises par un gros orage qui, soudain très menaçant, occupe tout le ciel, cherchant à éclater. Quelque peu... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]