Dans Pour saluer Fiorio, à divers passages, je rapporte fidèlement certaines paroles de visiteurs admiratifs de la peinture de Serge, notamment celle-ci, bifrons, car en forme de double déclaration d'amour : « Ah, monsieur Fiorio, j'adore votre peinture ! »

Ce à quoi je raconte que Serge avait spontanément répondu : « Ah oui ? Eh bien moi aussi ! »

Boutade-réplique réactionnelle savoureuse à cœur, à souhait, par laquelle, d'un bond, il descend de lui-même du piédestal où l'on pensait soudain pouvoir le placer à égalité avec sa peinture et - qui sait ? -, par là, l'isoler (malencontreusement) des autres à jamais quand il préfère sagement tenir sa place parmi eux et contempler "communément" lui aussi, une fois le chevalet déserté. Ainsi délesté de l'image quelque peu idolâtre de créateur, la place est laissée libre, toute entière, au fruit de son travail pour qu'il s'y manifeste aux yeux de tous en toutes ses dimensions et sous toutes ses facettes.

Maçons à la colombe 1

Maçons à la colombe devant Bonnieux. 1957.

Silence du peintre donnant la main au silence de sa propre peinture, s'y accordant. Par contre, il était toujours partant - et de loin ! - pour, souvent en verve, raconter une histoire vécue, un souvenir d'enfance, une blague inventée, une anecdote marquante, fraîche comme l'œuf du jour; cela pendant que tel ou tel tableau, convertissant le regard d'un ou d'une telle en douce à son approche, touchait, lui, véritablement l'un ou l'autre de ses hôtes, seul à seul, uniquement par ses moyens propres.

Il est vrai qu'en chacun d'entre eux il y a bel et bien - sorte de potion magique étonnante ou de puissant levain pour le cœur et l'esprit - un certain subliminal à l'œuvre, proprement capable de faire baisser la garde à celui ou celle qui, trop moutonnièrement sur la défensive, s'interdit d'aimer toujours plus.

*

 

Bonjour,

Dans la cadre de la Fête de la Science, à Saint-Michel l'observatoire, aura lieu une conférence en provençal : D'autri terro dins d'estelan, par Jean-Pierre Sivan, astrophysicien et ancien directeur de l'Observatoire de Haute-Provence, le dimanche 16 octobre à 15 h 30 à la Salle du Conseil Municipal. Je vous communiquerai le programme complet de la manifestation dès sa parution papier.

(Notez déjà cette conférence dont le propos scientifique (les exo planètes) sera présenté en langue régionale, le provençal)

Merci de relayer l'information auprès des réseaux langue et culture régionale et culture scientifique.

Dans l'attente,

Cordialement,

Pierre BONNET
Chargé de mission
Pôle service aux habitants.
04 92 30 04 82
06 72 54 53 15
pierre.bonnet@le04.fr