17 août 2016

Sur une photographie de Willy Ronis

  Sur cette photographie très connue mais étonnante de Willy Ronis où le peintre-théoricien André Lhote est en train de donner une leçon de paysage à ses élèves à partir de celui visible depuis les hauteurs de Gordes en direction de Viens, que voit-on à l'intérieur de ce cadre "vide" qu'il tient à bout de bras ? Rien d'autre - qui l'eut cru ? - qu'un vaste Fiorio de la plus pure espèce, tout simplement ! L'un de « ses Paysages d'arlequin »* comme - à la même époque, en ayant constamment sous les yeux, les aimant - Serge avait... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2016

Foire d'Ongles, 14 août 2016.

   La foire agricole (et littéraire !) d'Ongles a été une nouvelle fois bénie des dieux : beaucoup de monde comme d'habitude et il n'a pas plu de toute la journée ! Quelques "nouveaux", attirés sans doute par l'aura de Serge flottant en couleurs sur le stand dressé à l'Espace du livre et de l'écriture, m'ont volontairement laissé leurs diverses coordonnées « pour être prévenus » à mesure des manifestations à venir. Pas mal d' "anciens" aussi, venus faire la parlote autour de Serge, s'enquérant également à leur tour des... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2016

Dans La Croix du 27. 07 2016

   C'est mon ami André Pierre Fulconis qui, connaissant bien mon penchant particulier pour l'abstrait et plus particulièrement pour ce qu'on ose appeller Art contemporain, est "charitablement" venu jeter encore un peu d'huile sur le feu de plaies constamment ouvertes en me découpant cet article - dont il fut lui-même frappé - paru récemment dans La Croix... Devant ce genre d'œuvres qui participe au terrorisme culturel ambiant depuis - et tout ce qui s'en suit ! - qu'on ne pisse plus dans les urinoirs mais qu'on les expose... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 août 2016

Hubert Fichte : une première note.

   Nous sommes quelques-un(e)s, trois quatre, à nous interroger sur la personnalité de l'écrivain allemand Hubert Fichte - 21 mars 1935 - 8 mars 1986 - dont Serge fit le portrait en 1961. Portrait « méphistophélique » selon le mot de Paul Geniet qui connut le modèle que Serge qualifiait, lui, à la fois, d'« ange et démon » en toute connaissance de cause puisque c'est lui qui, pendant deux ans et quotidiennement, de tous et de toutes à Montjustin, en fut le plus proche. Mais quoi qu'il en soit d'Hubert Fichte, de ses... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]