13 juillet 2016

Bonjour André, par François Mangin-Sintès

Bonjour André, Quand je pense à cette pluie d'éloges dans les extraits de presse de fin 50 début 60 et, en contrepartie, à ces longs silences qui ont succédé à cette période bénie de la critique, mises à part quelques rares bonnes voix sincères et délicates, je pense surtout à Serge qui n'a eu de cesse de poursuivre son chemin sans se soucier du moindre commentaire ou pas. Quel travail accompli depuis ces années jusqu'à l'extrême limite de ses forces de vie ! Et combien il fut mille fois récompensé par le bonheur retrouvé sur les... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]