30 mai 2016

Intimistes

  «...faire sentir que l'éternel rayonne sous le quotidien, et que le geste le plus familier appartient au mouvement universel et s'auréole de sacré. » Lucienne Desnoues. Avant-propos à Anthologie personnelle, ACTES-SUD, 1998.       Il n'y a pas plus de frêle passerelle que de solide pont, me semble-t-il, entre la peinture de Serge et celle de ceux que l'on appelle les intimistes - Bonnard et Vuillard en particulier, auxquels, par contre, se rattache ouvertement Eugène Martel, le peintre du Revest*.... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]