Trouvé ça dans Le livre de la haine de Paul Gadenne.

 

NDLR : GR est la rivale de Simone Jouglas auprès de Paul Gadenne.

Un instant après on parle de Fiorio.

GR : Je n'ai pas osé aller à Campsas. Pourtant je n'avais qu'à y aller de votre part (à S.J) ou de celle de Paul Gadenne. Je dis plutôt de celle de Simone. J'imagine que mon nom ne dirait rien à Serge (que d'ailleurs S a accaparé).

R : Pourtant c'est vous qui avez fait connaître Serge à Simone. Combien de femmes lui avez-vous déjà envoyées ?

Paul Gadenne et Louis Lief au plateau d'AssyLouis Lief (celui-là qui provoqua la rencontre Fiorio-Dietrich) en compagnie de Paul Gadenne, assis. Photo prise au Plateau d'Assy (chez Lief peut-être) par Serge lui-même.

S. J : il s'agit ici de la journaliste-écrivain - compagne de l'écrivain Paul Gadenne - Simone Jouglas, avec qui, par la suite, Serge aura une relation pendant huit années, jusqu'en 1947. Elle fut encore présente lors de l'installation des Fiorio à Montjustin avant de rompre avec le peintre et d'aller s'installer à Vence. C'est d'elle que Serge, ne s'attendant pas à la rupture, a été assez désespéré de ne pas avoir eu un enfant.

Pour mémoire, les billets 20 mai 2014 et celui 25 lui sont consacrés :

sergefiorio.canalblog.com/archives/2014/05/20/

sergefiorio.canalblog.com/archives/2014/05/25/

 

Le livre de la haine, résumé par l'éditeur. 

Deux êtres se côtoient et s'affrontent dans des scènes d'une violence et d'une franchise extraordinaires, relatées dans des notes prises au jour le jour et jamais corrigées. Paul Gadenne n'est pas seulement lié à G.R. par la nécessité de se loger quelque part du fait de l'exode de 1940 et de la précarité de sa situation ; ils sont liés plus profondément par une relation ambiguë ou se mêlent l'amour de G.R pour Paul, son désir de l'atteindre pour l'attirer vers elle, et l'étonnement de Paul, sa curiosité et son dégoût. Comment éviter de se laisser entraîner dans ce tourbillon de haine ? Relisant ces notes des années plus tard, Gadenne écrira Les Hauts-Quartiers.