01 septembre 2015

Dans la correspondance de Serge.

   Demain, à 17 heures, je vais assurer (avec un vrai plaisir, maintenant que je suis un peu rodé à parler en public !) la troisième visite guidée de l'exposition Fiorio à la médiathèque de Gréoux. Or, ce soir même - donc hier soir à l'heure où vous me lisez - en cherchant à dénicher dans les archives de Serge les lettres reçues par lui de Thyde Monnier, je suis tombé sur celles d'Adrienne Cazeilles. Et, parmi celles-là encore, sur cette carte adressée à Serge par un très fervent admirateur... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2015

Sculptées ou peintes, quelques autres Mort du Camarade.

La Mort du Camarade. Définitivement terminée à Montjustin en 1950. Une importante restauration des couleurs a été effectuée par Serge dans les années 90. Sculptée sur le Calvaire de Saint Thégonnec, Bretagne. À St-Thégonnec encore, en bois de chêne, à intérieur de l'église.1702. Kergrist-Moëlou. 1578.  Art gothique. Salers dans le Cantal. 1495. Anselme Boix-Vives 1974. Anselme Boix-Vives Cathédrale de Rodez, Aveyron.1523. Fra Angelico.1436. Église de Puget-Théniers. Bois ciré.1520. Magistrale... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2015

Tout ce que...

                                                                                                                                           
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2015

La vigne d'Aldo par Lucienne Desnoues.

   Celles et ceux qui arrivent en cours de route dans ce blog doivent savoir qu'Aldo est le frère aîné de Serge Fiorio. Touche-à-tout de génie, Serge et sa peinture lui doivent beaucoup pour avoir bien souvent remplacé son frère dans certains travaux alimentaires afin que l'artiste puisse poursuivre son œuvre en toute tranquillité : autre Théo, en somme. Lucienne m'avait un jour donné ce poème inédit à lire après que nous ayons évoqué ensemble la richesse d'âme de ce cher ami commun. Sans bien sûr aucunement... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2015

De nouveau Jean Mogin.

   La découverte de cette photo du poète Jean Mogin jeune, en train de passer au pas de course devant la maison de Lucien Jacques, au-dessus de celle de Serge, à Montjustin, m'invite à écrire encore quelques mots à son sujet, au passage, et à renvoyer également le lecteur à trois autres articles parus ici même, un plus haut dans le temps. Il s'agit, peut-être entre autres encore, de celui du 17. 12. 2014, celui du 5. 05. 2014 et enfin du 5. 07. 2015. Le document est daté au dos Montjustin 1953. On aurait pu le deviner... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2015

3ème visite guidée.

   La troisième visite guidée de l'exposition Fiorio à la médiathèque de Gréoux a été bien suivie (25 personnes selon Dominique Freisses, la compagne de Jacky Michel, instigateur de l'événement). C'est une formule s'avérant agréable et quasi conviviale que, ne l'ayant jusque-là jamais pratiquée, il me fallait donc essayer. Et elle paraît convenir au public puisque - le familiarisant avec les œuvres et l'histoire personnelle du peintre - les trois qui furent mensuellement programmées ont été fréquentées crescendo, l'ensemble... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 septembre 2015

En 1978, dans la presse du coin.

Le Provençal et Le méridional, Semaine Provence, La Marseillaise, étaient les quatre principaux journaux publiés en Haute-Provence dans les années 60-80. Chacun rendait volontiers compte des manifestations artistiques importantes, mettant ainsi en valeur les artistes en tous genres ainsi que les écrivains qui y vivaient, y travaillaient ou en étaient simplement issus. Et puis, soudain, après que Malraux - en 1975, peu avant sa mort - se soit entiché des naïfs haïtiens, l'art portant ce même qualificatif, facilement récupérable... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2015

À l'aide !

   En la personne de notre ami Agostino Forte nous avons un merveilleux traducteur du français à l'italien et Marc Dumas nous a parfois gratifié de traductions en Prouvençau.  Mais là, je viens de mettre à jour - tel quel, obscur complètement pour beaucoup d'entre nous - un texte d'un certain Rainer Fabian écrit (paru, qui sait ?) au moment des expositions Fiorio en Allemagne. Le tapuscrit étant assez conséquent, je me dis que l'auteur a des choses intéressantes à dire et cela excite grandement la... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2015

Le jardin des Fiorio en 1954.

    Issu du viager en bonne et due forme consenti par monsieur et madame Roure, les derniers paysans ayant habité le village, voici le grand jardin des Fiorio en l'année 1954. C'est une belle pièce d'une contenance de peut-être un petit quart d'hectare de bonne terre arable située à l'est, dans un creux de terrain abrité des vents où - miracolo ! - dans un bassin rustique coule même une petite source au débit gros comme l'index ! Comme à leur habitude dans leurs nombreux jardins précédents ici et là, ils y cultiveront à la... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2015

Texte de Marthe Savon-Peiron.

   Retrouvé le tapuscrit du texte que Marthe Savon-Peiron envoya à Serge avant de le communiquer à Pierre Martel (alors prêtre, curé de Mane je crois) pour être publié dans sa revue Les Alpes de Lumière.  Mais j'ai aussi retrouvé un exemplaire du numéro où il parut : celui du 20 avril 1961, sur lequel figure une rude mais somptueuse Nature silencieuse de Serge en couverture. Marthe Savon-Peiron était une amie de Serge qui l'aimait beaucoup pour sa générosité de cœur, sa finesse d'esprit et sa grande... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]