30 juillet 2015

Invitation aux Amis des arts de Reillanne.

  INVITATION    L’ASSOCIATION DES “AMIS DES ARTS” serait heureuse de votre présence  À L’INAUGURATION DE L’EXPOSITION  5 artistes présentent leurs œuvresDessins, pastels, aquarelles, huiles et gravures Nicole Arsenian, Karine Buhler, Thierry Fleuret, Anatole Pasternak, Alien Uithman     SAMEDI 1er AOUT  2015 à 18 heures au Musée    
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2015

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier par Gérard Allibert.

Quelques traits rouges et une baguette de Sourcier    On ne songe généralement pas aux conséquences matérielles d'un naufrage, trop content que votre ami  survivant soit, à ce dernier moment, parvenu à se raccrocher à une providentielle planche de salut. Lesquelles furent donc en l'occurrence celles du cercueil vide de mon très cher Queequeg, harponneur et fils de roi. Vos effets gisent à présent par quelques 10 000 mètres sur le plancher mouvant de certaine Fosse des Mariannes. Il faut les y oublier. Reste... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juillet 2015

Sur l'espace des Métiers du livre et de l'écriture à la Foire d'Ongles.

  Foire agricole d'Ongles le dimanche 9 août 2015   Bonjour, L’espace Métiers du livre et de l’écriture, sur la place devant le château, est de plus en plus fourni chaque année. L’édition 2015 aura le plaisir d’accueillir : Graphistes, illustrateurs… - Sonja Dijkstra, création de cartes postales. - Fanny Pageaud, illustratrice. Animations - Jacques Thomas, Bibliothèque sonore, www.bibliotheque-sonore-04.com - Kristine Ricatte, Un fil entre vents et mots, l’art du cerf-volant. Maisons... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juillet 2015

Le sourcier Lucien Jacques, par Lucienne Desnoues.

   Écrit expressément pour eux, voici, retrouvé dans l'un des riches et nombreux numéros des merveilleux bulletins des Amis des Arts de Reillanne que concoctaient avec amour Henriette et Emile Lauga, ce texte de Lucienne Desnoues qui était sur le point de devenir introuvable. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de le republier ici. Lucienne n'a jamais rien écrit sur Serge, ni sur sa peinture (mis à part par l'entremise du poème intitulé Natures mortes reproduit en fac-simile ici au 14. 05.2014 ). Et je... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 juillet 2015

Le baiser.

   Très fréquentée par Serge dans les années cinquante, la fête votive des divers villages voisins de Montjustin est le lieu où, y déambulant comme tout un chacun, il aimait aller imprégner in situ sa sensibilité artistique de toutes sortes d'images et d'effluves. Aussi saura-t-il, avec art, en isoler et mettre en avant le profond et tacite mystère par des toiles dont les sujets sont déjà étonnants en eux-mêmes : Diseuses de bonne aventure, Manèges, Baraque de tir, Baiser, sont de la même famille d'esprit, et de la même... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2015

Tribune libre et colère noire.

   Je me demande franchement ce que le fait de brûler de façon délibérée et sans vergogne des montagnes de pneus lors des manifestations ajoute comme crédit à la cause des éléveurs et des paysans (mais  le sont-ils encore vraiment aujourd'hui ?) qui manifestent en ce moment. Ils ne sont hélas, pas les seuls à pratiquer ainsi, mais ceux-là ne devraient-ils pas, en toute logique, faire partie des corporations les plus hautement sensibles aux problèmes d'environnement ? Pratiquant ainsi, ils se désavouent ouvertement à... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2015

Tribune libre contre l'extension de l'A 51.

Cher André, J’ignore si tu as entendu parler d’un projet d’extension de l’A51 qui défigurerait les paysages du Trièves et du Champsaur. Un collectif s’est mobilisé pour cet été. Si tu le juges utile, tu peux en parler dans ton blog où j’ai vu que de temps en temps, il y a des interventions “hors Fiorio” (enfin, en apparence) Je te joins un court descriptif de la chose (doc A 51 + une affiche + le poème que j’ai donné à l’expo pour la circonstance). Bien entendu, tu fais de cela ce que tu veux (et même rien !). Bon dimanche. ... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2015

Recette de la Bagna cauda.

   Je m'en remets à l'avis de l'ami Jacques Ibanès qui, ayant lu le billet d'hier, m'écrit : « Tu aurais dû adjoindre la recette d’office, tant qu’à faire. » Eh bien, la voilà, Jacques ! Recette de la Bagna cauda (le u se prononce ou) façon tribu Fiorio Agrémentée d'un zeste de Delteil et d'un grain de sel (à la fin, dans les commentaires) de Jacques Ibanès Plat typiquement piémontais (et d'hiver) que le fameux Joseph, ami de Serge, aurait bien pu, en tout bien tout honneur, intégrer à sa Cuisine... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juillet 2015

Qu'est-ce qu'une carde ?

   La carde est le nom vernaculaire du cardon, Cynara cardunculus, la plante fétiche et emblématique de la tribu Fiorio. À ne pas confondre avec l'artichaut, son proche cousin avec qui ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau - sauf que, plus haute sur pied, la carde est aussi d'une envergure bien plus importante, en général. Des graines encore récoltées à Montjustin après le décès de Serge et semées à la volée en pleine nature aux abords de mon hameau de saint-Laurent à Viens ont donné, fleurissant en ce moment dans un... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 juillet 2015

Article de La Provence sur l'exposition de Gréoux.

   Bien que celle-ci soit hors du commun par la qualité et la variété de son contenu, un article de plus n'est pas de reste tant les expositions en tous genres se tuent facilement les unes les autres en cette période fiévreuse.  Revoilà Serge, tel qu'en lui-même ! Ce qui pourrait justement être le titre de l'actuelle exposition de Gréoux où sa toute dernière toile, inachevée, est visible dans une vitrine en regard de sa toute première aquarelle réalisée, elle, à 14 ans. Pas naïf pour un sou : peintre tout simplement,... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]