10 juillet 2015

Oui, quand je peins

   Quand on demandait à Matisse s'il croyait en Dieu, il répondait toujours « Oui, quand je peins », déclarant donc être un tout autre homme, peut-on dire, quand il était à l'œuvre, relié alors à d'autres dimensions d'être que celles strictement de son temps et de la vie ordinaire. Ce qui, en soi, témoigne en faveur d'une certaine conversion intérieure allant alors automatiquement de soi et de pair, pour lui, avec l'acte de peindre : passage à un autre état d'être, plus haut, dans une même et unique... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]