17 octobre 2014

Une cantate à la Haute-Provence.

   Un Fiorio des plus sobres — et des plus délicats en même temps — par lequel Serge chante une fois de plus sa Haute-Provence. La mise en page — en forme de lettrine enluminée — en est parfaite (évidemment, je ne parle pas de celle de la photo !) et rend ce bel et simplissime équilibre du paysage que, grâce à elle, par son moyen, nous transmet ainsi le peintre. La toile doit probablement dater des dernières des années soixante, celles où les gris somptueux et les bleus passés ou éteints sont, alors à leur... [Lire la suite]
Posté par SergeFiorio-blog à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]