La salle des ventes communique via internet la photo du tableau.

célébration état d'origine

Ma première impression est de penser qu'il s'agit d'une œuvre importante, située dans ce que tu appelles avec perspicacité, période de haute époque. Le personnage féminin vu de dos drapé de ce bleu éclatant et irréel me renvoie aux souvenirs de jeunesse de Magnan, tu connais la suite, c'est toi qui en restitues la chronologie.

A ce moment, je ne comprends rien à ce tableau, l'ensemble me paraît sombre, je ne distingue aucun personnage avec précision.

A la réception, grosse déception, le tableau est en très mauvais état. Première restauration : en dépit du diagnostic établi,  j'ai le sentiment que le travail effectué n'est pas satisfaisant. Je trouve la partie droite mal éclairée par rapport à celle de gauche, la signature qui avait pratiquement disparu est reprise mais elle apparaît grossière et la peinture bave.  Le tableau est présenté à Apt, en été 2013.

Je fais la connaissance d'Alain Montoir qui travaille pour les musées de Marseille et à qui je confie deux tableaux achetés récemment, en très mauvais état également. La restauration est spéctaculaire. Je lui montre La Cérémonie, tout de suite il comprend ce qui ne va pas. Je la lui remets et quand je la retrouve, je suis tellement surpris qu'il me semble qu'elle a retrouvé toute sa jeunesse de 1936.

Célébration

La signature est corrigée.  L'air et la lumière diffusent la vie. Les verts, les roses, les noirs, les orangés, les rouges ont retrouvé les tons précis que Serge à 23 ans avait choisi de leur donner. Présenté à la pleine lumière du jour c'est un autre tableau que je découvre, les personnages ne sont plus collés par leur habits aux couleurs ternes et assombris mais se distinguent les uns des autres laissant transparaître tout le mystère de cette toile parée de sa lumière originelle.