C'est évidemment de Serge lui-même que je tiens cette petite histoire. Je ne sais s'il en inventa de toute pièce le dialogue ou si celui-ci eut lieu réellement.

En se promenant par les rues du village de Taninges, un grand monsieur inconnu, « bien mis », selon ses propres dire, s'approche de lui et l'interpelle :

«Bonjour Monsieur, je cherche l'idiot du village....»

Alors, sans se dégonfler, Serge lui répond illico :

«C'est moi !»

Ce fut alors au tour de l'inconnu de renréchir avant de tourner prestement les talons :

«Oh pardon !»

 

Autre chose, dans un autre registre :

Serge se méfiait des marchands comme de la peste ; c'est sans doute pourquoi il aimait rappeler souvent le mot de Picasso à qui l'un d'entre eux avait proposé un «pont d'or» pour exposer de ses œuvres aux USA. Ce à quoi Picasso, toujours aussi burlator, aurait répondu du tac au tac :

« Un pont d'or ! ah oui monsieur, et puis je coucherai dessous ! »